Aller au contenu principal
Par FONDATION SUEZ - Publié le 4 décembre 2020 - 15:05 - Mise à jour le 4 décembre 2020 - 15:09
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Journée mondiale du bénévolat : experts, bénévoles engagés, c’est Aquassistance, ONG des salariés et retraités SUEZ

Aquassistance a 26 ans, plus d’un quart de siècle après que les pionniers de l’association aient déposé les premiers statuts en novembre 1994. Ils étaient alors quelques collaborateurs SUEZ (Lyonnaise des Eaux à l’époque), bénévoles mobilisés pour rétablir l'alimentation en eau potable de populations déplacées durant la guerre civile du Rwanda. Aquassistance est soutenue par la Fondation SUEZ.

Aujourd’hui, avec près de 800 membres, collaborateurs actifs ou retraités du groupe SUEZ, l’inspiration et l’enthousiasme restent les mêmes comme l’a rappelé Philippe Folliasson, délégué général d’AQUASSISTANCE : « La solidarité et l’entraide ne sont pas de vains mots mais constituent, depuis 25 ans, les valeurs et le fil conducteur d’AQUASSISTANCE ». Une longévité qui s’appuie sur la volonté de toujours progresser pour adapter les réponses à l’évolution des contextes et des besoins, dans le respect de la mission fondatrice : « Garantir aux populations vulnérables des conditions favorables à leur développement en rétablissant les conditions d’hygiène et de santé impactées par la qualité et l’utilisation de l’eau, par un manque d'assainissement ou une absence de gestion de déchets ». 

Paroles de bénévoles

"Aller en mission avec Aquassistance a été une super expérience. Cela permet de travailler sur le terrain avec les personnes qui ont besoin d’aide, et d’avoir l’impression qu’on contribue à améliorer les choses." - Pauline Aguettaz (mission d'assistance technique - Philippines)

"Ma 1ère expérience de bénévolat m’a apporté sur le plan technique mais aussi sur le plan humain! avec la rencontre de communautés vivant en France dans des conditions inacceptables" - Quentin Etcheverry (desserte en eau d'un "camp rom" durant la crise Covid19 - Nantes)

"Partir en mission, c’est un vrai suivi des projets. On clarifie les besoins puis on s’assure de la pérennité du projet, avec les missions d’expertises, l’accompagnement des villageois par l’association locale, et les missions de suivi, 1 an après." - Ophélie Lacou (expertise hydraulique villageoise - Togo)

"Pour ma part, l’humanitaire qui a du sens, c’est tout simplement un élixir d’humanité et d’essence." - Jérémy De Meyer (projet eau potable assainissement - Côte d’Ivoire)

 

www.aquassistance.org

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer