Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 6 octobre 2020 - 10:00 - Mise à jour le 6 octobre 2020 - 10:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Journée nationale des aidants : alerter sur l'importance du répit

À l’occasion de la 11e édition de la Journée nationale des aidants, le thème du répit a été choisi par les aidant·e·s interrogé·e·s par le collectif « Je t’Aide ». Nous vous proposons un tour d’horizon de la situation actuelle des aidants et des associations qui œuvrent pour les accompagner.

Crédit photo : Collectif Je t'Aide

 

Aller à un rendez-vous médical, se retrouver entre amis, s’inscrire à un cours de sport, tous ces moments de la vie passent bien souvent en second plan quand on se consacre à un proche fragilisé. Quel répit peuvent trouver les aidant.e.s entre deux visites à une personne isolée de leur famille ? Ce thème est le fil conducteur de cette nouvelle Journée nationale des aidants, portée par le collectif « Je t’Aide ». 

Un nouveau congé proche aidant

Les aidant.e.s représentent entre 8 à 11 millions de personnes en France en 2020. Depuis le jeudi 1er octobre, le nouveau congé proche aidant de trois mois maximum leur permet d’être indemnisés. Il est renouvelable jusqu’à un an sur l’ensemble de la carrière. Une réforme en adéquation avec le thème du répit de cette nouvelle édition et qui était très attendue par les associations. La secrétaire d’État aux personnes handicapées, Sophie Cluzel, a déclaré dans un communiqué :

Aider un proche, c’est faire de lui une priorité, quitte à s’oublier parfois. Quand l’aide devient une charge pour l’aidant, elle peut avoir des retentissements sur sa vie personnelle et professionnelle. Reconnaître leur rôle, simplifier et améliorer la qualité de vie des proches aidants participe de la construction d’une société plus solidaire et plus inclusive à laquelle nous œuvrons depuis 2017

Des aidants mieux reconnus 

Le dernier baromètre de la Fondation April, réalisé par l’institut BVA et dévoilé ce mardi 6 octobre, lève le voile sur la perception des aidants par les Français en comparaison avec la leur. Même si leur reconnaissance évolue chaque année positivement (+7 points en 2020), il reste encore du chemin à parcourir pour qu’ils soient, eux-mêmes, pleinement conscients du rôle prédominant qu’ils jouent au quotidien. En effet, si la moitié des aidants connaît ce terme, près de deux tiers d’entre eux « s’ignorent » encore. Un focus sur le « répit » réalisé dans l’étude démontre que 25 % des aidant.e.s « n’en ressentent pas le besoin » et près d’un tiers déclarent culpabiliser à l’idée de prendre du temps pour eux (27 %). Autre résultat important de l’étude, le nombre de « multi-aidants » augmente (+ 5 points versus 2019), ce qui s’explique essentiellement par le vieillissement et la perte d’autonomie de l’entourage proche.   

Les associations nationales dédiées aux aidants

Porter la parole des aidants dans l’espace public, militer pour de nouveaux droits, obtenir des avancées sociales, l’association « Je t’Aide » accompagne tout au long de la vie quotidienne les aidant·.e·.s. Le collectif œuvre pour les informer sur les ressources et aides existantes. 

La Maison des Aidants, dont le slogan est « Accepter d’être aidé pour mieux aider son proche », se définit comme une association proactive qui promeut des formations, du coaching, une ligne d’écoute et un travail participatif autour des témoignages d’aidant·.e·.s.

L’association de la compagnie des aidants favorise l’entraide et les échanges entre les aidants grâce au partage d’outils collaboratifs : carte interactive pour géolocaliser un autre aidant, une messagerie instantanée pour communiquer en cas de besoin, une bourse d’échange de matériel pour éviter des coûts financiers trop importants, etc.   

L’association française des aidants milite pour la reconnaissance de la place des aidants dans la société. Elle permet un soutien local très important, notamment via l’animation du Réseau national des Cafés des Aidants (favoriser la rencontre et les échanges entre aidant·.e·.s), et la mise en place d’Ateliers santé des Aidants (impacts sur la santé physique, psychique et sociale). L’association propose également des formations sur le concept de la relation d’aide et tout ce que cela implique dans la vie quotidienne. 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer