Aller au contenu principal
Par Adie - Publié le 24 juillet 2020 - 14:30 - Mise à jour le 24 juillet 2020 - 14:30
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Micro-entrepreneuriat : l'Adie alerte sur les conséquences de la crise

L’Adie publie une étude, réalisée fin juin, témoignant de la situation économique des micro-entrepreneurs au sortir du confinement et lance un appel aux acteurs publics et privés pour les soutenir.

Le monde d’après ne se fera pas sans les petits entrepreneurs locaux 

Traiteurs, fleuristes, artisans, boulangers, maraîchers, coiffeurs, esthéticiennes, vendeurs sur les marchés, auxiliaires de vie, fabricants de meubles, stylistes, … Les 50 000 créateurs d’entreprise soutenus par l’Adie sont représentatifs des petits entrepreneurs qui font vivre l’économie locale. 

En plus de créer leur propre emploi, les entrepreneurs dynamisent les tissus économiques locaux, rendent service près de chez nous et font vivre les villes, les villages, les quartiers. Dans un contexte de crise économique, ces entrepreneurs sont des acteurs clés de la relance.

 

Plusieurs semaines après le déconfinement, la reprise se fait attendre

D’après une première enquête menée en avril, 94% des entrepreneurs soutenus par l’Adie déclaraient avoir cessé totalement ou partiellement leur activité. Fin juin, ils sont seulement un tiers à avoir repris totalement.

La reprise d'activité un mois après le déconfinement

 

En effet, souvent à la tête d’entreprises récentes, les petits entrepreneurs locaux soutenus par l’Adie ont été particulièrement impactés par la crise car ils ne disposent pas de l’épargne personnelle permettant de faire face à une telle perte de revenus et rencontrent des difficultés avec les démarches administratives permettant d’accéder au Fonds de Solidarité. 

Aujourd’hui encore, la situation des micro-entrepreneurs reste préoccupante. Pour eux, la reprise est pratiquement une nouvelle création : il faut adapter son modèle économique au nouveau contexte sanitaire, du temps pour recréer une clientèle, retrouver un niveau de revenu suffisant, …

 

La nécessaire mobilisation de tous pour accompagner la relance des petites entreprises 

Depuis mars 2020, l’Adie se mobilise pour soutenir les micro-entrepreneurs afin que cette crise ne soit pas une fin mais un nouveau départ pour eux. En mettant l’accent sur la sauvegarde des entreprises existantes, l’Adie a mis au point des financements et de nouveaux services d’accompagnement adaptés aux problématiques rencontrées. 

Dès le mois d'avril, l’Adie a pu compter sur la mobilisation exceptionnelle de ses partenaires* dans son soutien aux petits entrepreneurs locaux. Mais les effets de la crise perdureront, aussi l’association poursuit son appel à la mobilisation et à la solidarité des acteurs publics et privés pour soutenir cet effort et sauvegarder, à terme, des centaines de milliers d’entreprises et d’emplois locaux.

 

Aïssatou Sow - Direction des Partenariats de l'Adie. 

 

Retrouvez ici la synthèse de l'étude. 

 

*AG2R LA MONDIALE, Axa France, BNP Paribas, les Banques Populaires, La Banque Postale, la Banque de France, CNP Assurances, Crédit Coopératif, Crédit Mutuel, Société Générale, J.P. Morgan, Google.org, Iberdrola, et de nombreuses collectivités territoriales

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer