Aller au contenu principal
Par Fondation Bouygues Telecom - Publié le 2 juin 2020 - 14:32 - Mise à jour le 2 juin 2020 - 14:49
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

L’art au chevet des patients dans les hôpitaux

C’est prouvé : contempler des créations artistiques insuffle bien-être et apaisement dans le parcours de soins des patients. Convaincue de la démarche, l’association Art dans la Cité a conçu de véritables expériences artistiques en réalité virtuelle, faisant ainsi de l’art un élément à part entière de la démarche thérapeutique. Après le temps du confinement – pendant lequel le Musée Virtuel a été ouvert au grand public – l’association reprend peu à peu sa mission au sein des hôpitaux. Art dans la Cité a reçu le soutien de la Fondation Bouygues Telecom grâce au parrainage d’une collaboratrice, Frédérique Impérial, via l’appel à projets mené auprès des salariés engagés dans une association.

Les balades Illuminart conçues par Art dans la Cité

Les pouvoirs de la contemplation artistique

Les bienfaits de l’art sont multiples. Particulièrement là où on l’attend le moins. Au sein des hôpitaux un peu partout en France, Art dans la Cité propose, en coordination avec les équipes soignantes, des installations artistiques très diverses. Certaines viennent réchauffer les espaces empruntés chaque jour par les patients et les soignants, en exposant des peintures, sculptures, photographies.

Et d’autres sont de véritables prouesses techniques, où le patient est plongé au cœur même d’une expérience artistique. Equipé d’une tablette et d’un projecteur spécifiquement adapté – parfois même d’un casque de réalité virtuelle – le patient focalise son esprit sur le spectacle innovant qui se déroule devant lui et dans lequel il peut naviguer. La pièce n’est plus une salle de soins ou une chambre d’hôpital ; elle se transforme en un autre lieu, onirique, interactif, procurant un moment d’évasion et de bien-être.

Des études menées par Art dans la Cité ont révélé l’impact indéniable du dispositif. Les patients, adultes et enfants, connaissent un mieux-être global face à la maladie : le stress et l’angoisse diminuent pendant les soins, et cette parenthèse artistique vient briser la solitude. Elle permet aussi aux équipes de pratiquer des soins de manière plus détendue.

L’association enrichit régulièrement son offre artistique de nouvelles fonctionnalités et expériences. L’année dernière, elle a obtenu le soutien de la Fondation Bouygues Telecom pour la conception de deux nouveaux parcours. Un soutien rendu possible par l’implication d’une collaboratrice Bouygues Telecom, Frédérique Impérial, qui a parrainé le projet auprès de la Fondation de son entreprise. 

« Moi-même présidente d'une association de Beaux-arts, j'ai une sensibilité particulière pour l'art. Art dans la cité, qui allie milieu hospitalier, soin, mieux-être et art m'a immédiatement conquise. »

Illuminart : des balades multi-sensorielles

Le programme "Aquarium"Le programme Illuminart regroupe l’ensemble des contenus interactifs proposés en réalité virtuelle ou en projection grand format sur les murs ou les plafonds. Muni d’un boîtier innovant et d’une tablette, le patient déambule selon ses envies dans les Trames Lumineuses, les Compositions Couleurs, le Planétarium musical, l’Aquarium Virtuel… ou bien dans les deux nouveautés 2019-2020 : la Promenade au Musée et la Balade en forêt, dans des univers visuels et sonores.

La Promenade au musée – premier musée virtuel à destination des hôpitaux – est une immersion dans un musée à ciel ouvert, sans file d’attente, sans parcours imposé, recélant de multiples salles thématiques aux décors fascinants. Des visites guidées, régulièrement renouvelées, font découvrir des œuvres en HD, choisies en fonction de l’actualité culturelle. Ici, une œuvre de James Tissot. Là, une autre de Tom Thomson ou de William Turner, ou bien un paysage romantique de Friedrich. Tout est fait pour que la visite soit une expérience dynamique, et apaisante. On peut aussi se détendre auprès du bassin miroitant, écouter un concert de musique ou encore assister à des répétions de danse… Le virtuel offre des choix infinis. Quant à la Balade en forêt, elle propose un moment de plénitude, grâce à une forêt immersive recréée avec des algorithmes, et une autre avec des images filmées depuis un drone. Sa conception, interrompue par le confinement, devrait être finalisée très prochainement.

Les perspectives post-confinement

Comme pour beaucoup d’associations, la crise sanitaire est venue bousculer les programmes et la manière de les appliquer. Pendant le confinement, Art dans la Cité est sorti de ses prérogatives hospitalières pour mettre son Musée Virtuel en accès libre auprès du grand public.

Avec la reprise progressive de l’activité, de nombreuses questions se posent, comme l’explique Rachel Even, déléguée générale de l’association.

« Nous n’irons plus dans les hôpitaux de la même façon. Nous nous y préparons depuis des semaines. Notre programmation sera très largement axée sur les contenus à distance, en les mettant en ligne pour l’ensemble de la communauté hospitalière. »

Art dans la Cité va développer des tutoriels et fournir un énorme travail pour s’adapter au nouveau contexte.

« C’est un vrai challenge, et c’est à nous d’être à la hauteur. Les besoins sont nombreux. Et le numérique peut avoir une grande force lorsqu’on s’en sert à bon escient. »

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer