Aller au contenu principal
Par FONDATION SUEZ - Publié le 9 avril 2020 - 11:22 - Mise à jour le 9 avril 2020 - 15:26
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La Fondation SUEZ apporte une aide d’urgence à l’Ordre de Malte France et au Samusocial de Paris pour accompagner et aider les plus fragiles

La crise sanitaire que nous vivons aujourd'hui est aussi sociale. Comment protéger les plus fragiles, les personnes dont le quotidien déjà si rude, se complexifie avec les mesures de confinement qui nécessitent une mise à l’abri en urgence.

Mais comment se confiner quand on est à la rue ? Les lieux publics sont clos, les échanges plus rares et la fragilité augmente. Les mesures sanitaires doivent être respectées et les gestes barrières appliqués, ce qui peut rendre les interventions plus difficiles. La protection des intervenants et bénévoles est également cruciale. Pour répondre aux besoins accrus des personnes de la rue, pour apporter soutien et nourriture aux personnes logées en urgence à l’hôtel, sans ressources, l’Ordre de Malte France et le Samu Social ont conservé leurs maraudes, mis en place distribution alimentaire et kit d’hygiène, opérer une veille sanitaire… parfois là où d’autres opérateurs se sont retirés.

Le soutien au SAMU social et à l’Ordre de Malte France porte également sur des missions sanitaires et médicales : constitution d’une « réserve médicale et sanitaire » de médecins et d’infirmières,  poursuite des soins, suivi médical à distance, organiser l’hospitalisation des personnes en cas de décompensation respiratoire, assurer la continuité de service du 115 de Paris.

Par ailleurs, la Fondation SUEZ a répondu à l’appel de l’association Ikambere pour la mise à l’abri des femmes soutenues par l’association. Située à Saint-Denis (93), Ikambere accompagne vers l’autonomie des femmes en situation de grande précarité vivant avec le VIH/Sida. Au sein de son centre d’accueil de jour, les femmes bénéficient d’un accompagnement social assuré par une équipe d’assistantes sociales, d’un repas gratuit et de différentes activités favorisant l’insertion sociale et professionnelle. Face à la crise sanitaire du COVID-19 et l’impératif de confinement, il était urgent de permettre à ces femmes d’être hébergées dans les conditions nécessaires, de leur distribuer des repas et de poursuivre l’accompagnement social. »

https://www.samusocial.paris/

https://www.ordredemaltefrance.org/

http://www.ikambere.com/

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer