Aller au contenu principal
Par Planète Enfants & Développement - Publié le 24 mars 2021 - 10:57 - Mise à jour le 24 mars 2021 - 10:58
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le foyer de la seconde chance pour Sangeeta et Sushmita

3 à 4 heures de marche pour se rendre à l’école et une situation familiale complexe auraient fini par contraindre Sushmita et Sangeeta de la communauté Chepang à arrêter leurs études. Le Foyer Chepang pensé pour cette ethnie isolée leur a donné les clés pour un meilleur avenir.

SangeetaSangeeta a 16 ans, elle est née dans une famille pauvre avec ses 2 frères et sœurs. Elle habite en montagne, loin des villes. Pour aller à l’équivalent du collège en France, elle devait marcher environ 3 heures. La fatigue et le manque de motivation de ses proches l’ont poussé à abandonner ses études.

Le foyer Chepang est arrivé pour elle comme « une seconde chance » dans son parcours scolaire. Épuisée, elle avait perdu confiance en elle et accumulé un retard conséquent. Pour se remettre à niveau, le foyer Chepang propose des cours de soutien scolaire qui sont une réelle chance pour elle :  » Les cours sont très formateurs. Je n’hésite pas à poser des questions car les professeurs sont à l’écoute. Ils m’ont permis d’avoir davantage confiance en moi et ce sera décisif pour mon futur examen ».

Désormais en 10e année, elle s’apprête à obtenir un diplôme national équivalent au Bac qui lui permettra d’avoir des bases solides pour poursuivre à l’université et s’insérer sur le marché du travail.

 

 

SUSMITA

Sushmita a 15 ans, elle est la quatrième d’une fratrie de 5 enfants nés de parents cultivateurs. Dans sa famille, les rêves d’avenir ne s’étendent pas plus loin que son village. Ses sœurs ne sont pas allées au delà de l’école primaire en raison de la distance mais aussi des vieilles traditions qui empêchent les jeunes filles de s’émanciper.

Seulement Sushmita ne voulait pas subir le même sort que ses sœurs. Le foyer Chepang lui permet de croire en ses rêves. Elle peut désormais continuer les cours dans un environnement sain et propice à son développement. Elle est consciente que sa vie ne serait pas la même sans cet internat : « Mes parents m’auraient déjà mariée si je n’étais pas allée au foyer. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à mes sœurs. Alors je suis tellement heureuse de pouvoir rêver d’un autre futur ».

En plus de dispenser du soutien scolaire, le Foyer Chepang propose également des cours de sport, des conseils sur l’orientation professionnelle, ou encore des activités littéraires.

 

Tout comme nous, elles attendent désormais que la construction de ce nouvel internat se termine. Adapté aux normes de sécurité et sanitaire, ce nouveau bâtiment écoresponsable de 300m2 remplira tous les critères pour accompagner les jeunes filles de la communauté Chepang dans leur parcours.

 

23 mars 2021

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer