Aller au contenu principal
Par Cepaze - Publié le 11 mai 2020 - 15:48 - Mise à jour le 11 mai 2020 - 16:02
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le projet permaculture du CEPAZE au Mali

Grâce à la permaculture, le CEPAZE souhaite apporter une solution durable aux problèmes socio-économiques et environnementaux du Mali. L'ambition, une fois démontré l'impact de la permaculture au Mali, sera d'étendre ce projet aux dix autres pays de l'Agence panafricaine de la Grande Muraille Verte.

Le projet permaculture du CEPAZE au Mali

Ce projet, novateur au Mali, vise la résilience des populations vulnérables aux changements climatiques par la permaculture.

L'équipe du projet est composée de 2 coachs permaculture : la présidente du CEPAZE, Laurette Gosso, et Cristiano Marinucci, Co-fondateur de Cultures Permanentes, ainsi que la vingtaine d'ingénieurs agronomes maliens formés à la permaculture en 2018.

 

  • Quelles sont les valeurs de la permaculture?

Cette technique de culture repose sur 3 valeurs fondamentales :

- Environnementale : prendre soin de la nature dans sa globalité

- Humanitaire : prendre soin de nos contemporains et des générations futures

- Solidaire : redistribuer les surplus liés à l'abondance des produits.

 

  • Quel est le constat de départ ? → La dégradation des écosystèmes sahéliens

X Pratiques agricoles dégénératives de l'environnement

X Désertification

X Salinisation des terres cultivables

X Tarissement des nappes phréatiques

X Insécurité alimentaire et nutritionnelle

X Pauvreté et migrations importantes des populations rurales

 

  • Quels sont les objectifs?

- Développer une agriculture familiale durable, focalisée sur la réduction de la pauvreté, de l‘insécurité alimentaire et de la malnutrition constitue l’apport de la permaculture

-Réhabiliter les terres par un reboisement massif et la revégétalisation des terres pour enfermer le CO2 et renforcer la sécurité alimentaire des populations et du bétail

- Améliorer le niveau de vie des bénéficiaires par la création de coopératives pour la transformation des produits agro-sylvo-pastoraux et piscicoles.

 

  • Quels sont les résultats attendus?

- La réhabilitation de 90 000 ha de terres sur le tracé de la Grande Muraille Verte (2032 km sur 15 km)

- L'autonomie financière de 5 000 agriculteurs et leurs familles : diminution de l'émigration économique

- L'amélioration, pour plus de 100 000 consommateurs, de leur sécurité alimentaire et de leur état nutritionnel, notamment des femmes enceintes et des enfants de moins de 5 ans

- La gestion rationnelle des ressources locales

- La refertilisation des terres grâce au reboisement massif

- Une productivité agro-sylvo-pastorale et piscicole accrue

- La mutualisation des moyens de production, de conservation et de transformation des produits grâce à 3 coopératives, une par Cercle (département)

 

  • Quelle ambition ?

Le CEPAZE souhaite ardemment que ce projet, une fois réalisé, puisse s'étendre aux 10 autres pays de l'Agence panafricaine de la Grande Muraille Verte : Burkina Faso, Djibouti, Erythrée, Ethiopie, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Soudan, Tchad.


Pour nous soutenir dans nos projets, rendez-vous sur notre site, rubrique "Agir ensemble" :

https://www.cepaze.org/billetterie/offre/124022-p-adhesion-au-cepaze-en-2020?header=%2Fpage%2F347858-campagne-d-adhesion

L.T.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer