Aller au contenu principal
Par Le RAMEAU - Publié le 20 novembre 2019 - 08:59 - Mise à jour le 26 novembre 2019 - 15:19
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le RAMEAU, cette fois c'est fini !

Après 14 ans de recherche, Le RAMEAU achève aujourd’hui son second cycle en publiant 3 documents de référence.

Aujourd’hui, à l’occasion du Salon des Maires, Le RAMEAU termine un cycle de recherche empirique. Le premier, de 2006 à 2012, avait permis de qualifier les enjeux de la co-construction du bien commun pour l’ensemble des acteurs de l’écosystème (associations, entreprises, fondations, collectivités territoriales, Etat, syndicats, acteurs de l’accompagnement et acteurs académiques). Fort des enseignements synthétisés dans le 1er rapport quinquennal de l’Observatoire des partenariats en 2013, Le RAMEAU avait remis au Gouvernement ses conclusion sur la pertinence de nouvelles alliances dans la note prospective « L’Entreprise Responsable », publiée dans le cadre des Assises de l’entrepreneuriat.

7 ans pour outiller les organisations et les territoires

Grâce aux soutiens de la Fondation Bettencourt Schueller et de la Caisse des Dépôts, un second cycle a pu être initié en 2013 pour outiller les organisations et les territoires à partir de la capitalisation, de la modélisation et de la diffusion en « open source » de tous les résultats des travaux de recherche empirique du RAMEAU. Ce dernier pensait qu’il faudrait 3 ans et 1,5 million d’euros pour réaliser cette seconde étape … il aura fallu plus du double !

Finir par les élus locaux pour accélérer la co-construction territoriale

Mais aujourd’hui, c’est bien fini ! Le cycle d’outillage s’achève symboliquement avec le Salon des Maires 2019. Alors qu’en 2013, l’enjeu était d’éclairer l’Etat sur le mouvement de co-construction à l’œuvre, il est en 2019 d’être concrètement aux côtés des maires et des élus locaux, pour les aider à mettre en œuvre des démarches de co-construction territoriale. 76% d’entre eux considèrent en effet que leur territoire est entré dans cette dynamique … mais 43% ne savent pas encore comment faire concrètement !

C’est pour cela que Le RAMEAU s’est associé au Comité 21 pour contribuer activement au guide pratique « pour l’appropriation de l’Agenda 2030 par les collectivités françaises ». Cet outil donne à la fois une grille de lecture simple et opérationnelle des ODD, mais aussi des exemples très concrets de ce qui est déjà réalisé par les Collectivités territoriales, en partenariats avec leurs parties prenantes.

Comme ce fut le cas en 2013 avec le guide pratique « partenariats ONG-entreprises », réalisé avec l’ORSE, Le RAMEAU ne se contente pas en cette fin de cycle de publier un outil très opérationnel. Il n’oublie pas qu’en tant que laboratoire de recherche, il doit aussi éclairer les décideurs au travers d’outils non seulement stratégiques, mais aussi politiques.

Côté stratégique, Le RAMEAU publie donc aujourd’hui le rapport de recherche « l’ODD 17, le levier du changement systémique » qui synthétise les conclusions du cycle « ODD & co-construction : en direct des territoires ». A l’écoute des Français (cf. étude IMPACT-Citoyens), des institutions (cf. « feuille de route » des ODD pour la France) et des territoires (cf. actes de la 5éme Rencontre des pionniers des alliances en territoire), Le RAMEAU décrypte l’ODD 17. Il  fait 21 suggestions pour mettre en œuvre efficacement les ODD, partage 21 enseignements pour qualifier l’innovation sociétale, et propose 21 conditions pour conduire le changement systémique avec succès. De plus, il donne un panorama des outils pour passer concrètement à l’action.

Une nouvelle philosophie politique : l’Action au service du Lien commun

Côté politique, Le RAMEAU publie aussi la note prospective « l’ODD 17, une nouvelle philosophie politique » (disponible sur demande). Il y détaille pourquoi, pour quoi et comment cette philosophie est fondée sur le Lien commun. Fort de 14 ans de recherche de terrain, Le RAMEAU invite à voir derrière ce qui semble n’être qu’un « fourre-tout » institutionnel, une intuition politique beaucoup plus profonde, vers une nouvelle philosophie de l’Action collective transformatrice. Dans la continuité des travaux sur les mutations de l’intérêt général (cf. dossier JURIS Associations : « Intérêt général, un concept en mutation »), le laboratoire de recherche apporte en effet son éclairage sur un mouvement structurel sur le temps long, dont nous avons collectivement du mal à apprécier la profondeur. Seule l’Action permet de voir ce que ni la vision, ni la gestion ne peuvent encore totalement qualifier. Il est important pourtant de faire le « pari de la confiance » qu’exige cette nouvelle philosophie politique de l’Action. Il s’agit avant tout de (Re)connaître que l’Action est elle-même engagement, et qu’elle a besoin des autres pour être pertinente. C’est cet engagement qui permettra de lever les inerties actuelles.

Nous invitons chacun à prendre connaissance de cette note, et à participer au webinaire « co-construction du bien commun », le 19 décembre prochain à 13 heures (inscription prochainement sur la plateforme « l’innovation territoriale en actions ! »).

Alors, c’est bien fini ?

Oui, mais maintenant, il faut passer à l’action ! C’est d’Occitanie pour partager les résultats du 1er rapport régional du programme IMPACT de l’Observatoire des partenariats que débutera dès demain le 3éme cycle des travaux de recherche du RAMEAU « passons à l’action ! ».

A demain !

 

 Charles-Benoît HEIDSIECK

Président-Fondateur

Le RAMEAU

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer