Aller au contenu principal
Par Agence Assemble - Publié le 6 janvier 2021 - 08:29 - Mise à jour le 6 janvier 2021 - 09:45
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

On a décidé de ne pas faire de vœux. Mais on vous explique pourquoi

L’année 2020 nous aura réservé bien des surprises. C’est un euphémisme. Et personne, surtout pas nous, ne peut présager de ce que sera l’année 2021. Alors, pour une fois, on fait une entorse à la tradition.

C’est pourtant joli les vœux. Ça fait rêver, ça peut dessiner un horizon, des ambitions. Mais ça reste bien souvent un mirage, un joli mirage. 

Alors si on ne s’envoie pas de vœux, que peut-on se dire ? 

Nous on veut d’abord dire MERCI à tous ceux qui donnent vie à l'économie sociale et solidaire et au mécénat.

On leur dit MERCI parce qu’en cette période difficile à qualifier, tous – organismes sans but lucratif, citoyens bénévoles, actrices et acteurs de l’innovation sociale, mécènes, philanthropes... chacun à son échelle, à sa manière – contribuent à faire vivre la solidarité en s’adaptant aux circonstances. SOLIDARITÉ. Voilà un mot sur lequel il faut toujours s’attarder, pour qu’il ne se vide pas de son sens, comme tant d’autres jolis mots, comme les vœux qu’on fait d’habitude sans trop y penser, quand tout va bien. 

On leur dit MERCI parce que tous agissent de façon tangible pour quelque chose, pour une cause, pour réparer ou construire, pour une ambition, un rêve, une utopie peut-être... En tout cas, ILS FONT. Et en ce moment, c’est tout ce qui compte.

Et 2021 alors ?

Chez Assemble, à défaut d’un vœu, on a un désir, une volonté : celle de continuer à faire des choses concrètes et utiles pour le collectif, au nom de la solidarité. 

Alors en 2021, continuons à faire vivre la solidarité, ensemble consolidons nos engagements, faisons ce que nous savons faire, humblement, chacun à notre mesure. Toutes celles et tous ceux pour qui le monde de l’ESS et du mécénat agit en ont plus que jamais besoin.

Céline Laurichesse et Dorothée Corbier

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer