Aller au contenu principal
Par Association Française des Fundraisers (AFF) - Publié le 6 juillet 2020 - 16:14 - Mise à jour le 6 juillet 2020 - 16:21
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Rapport Philanthropie à la Française, que retenir ?

Le 9 juin dernier, les députées Sarah El Haïry et Naïma Moutchou ont remis leur rapport Philanthropie à la Française, commandé par le Premier Ministre. Ce rapport est historique pour le secteur de l’intérêt général et contient 35 propositions pour développer la générosité en France.

Coordination Générosité

A l’occasion de son 19e Séminaire francophone de la collecte de fonds ayant réuni plus de 900 professionnels, l’Association Française des Fundraisers (AFF) a accueilli un débat sur ce rapport, en présence des deux députées et des représentants de la Coordination Générosités[1] (accédez au replay ici), au moment où les fundraisers sont plus que jamais la clé de voûte de la philanthropie.

 

L’axe principal de ce rapport est l’accompagnement des professionnels du secteur, en pensant les choses à travers un prisme territorial et de proximité, tout en mettant à la disposition de tous des outils adaptés.

Cela rejoint l’objectif de l’AFF depuis près de 30 ans : professionnaliser la collecte de fonds et le mécénat dans tous les secteurs de l’intérêt général à travers une offre de formation riche et diversifiée.

 

Le rapport met également l’accent sur la nécessaire démocratisation du concept de philanthropie, soit comment développer une réelle culture de la générosité en intégrant à cette notion l’ensemble des dons, quels que soient leur montant ou leur nature. Il apparaît pour cela essentiel de créer une réelle synergie sur le long terme entre action publique et privée, et d’y intégrer pleinement chaque acteur de la société. Cela passe notamment par l’éducation au concept de philanthropie, en l’intégrant aux programmes scolaires dès le plus jeune âge.

Ce point important rejoint le travail que mène l’AFF en coordonnant Giving Tuesday, le mouvement mondial pour libérer les générosités, dont l’édition spéciale Giving Tuesday Now, pendant le confinement, a révélé la France comme le pays européen ayant compté le plus d’initiatives solidaires.

 

Ce rapport va donc dans le bon sens pour développer la philanthropie et les générosités en France. Les membres du Gouvernement et du Parlement peuvent continuer de s’appuyer sur les professionnels du secteur pour la mise en œuvre des propositions de ce rapport Philanthropie à la Française. Les acteurs de l’intérêt général continueront de porter une réelle démarche de transparence et de déontologie.

 

Pour plus d'information, rendez-vous sur : https://www.fundraisers.fr/

 


[1] La Coordination Générosités regroupe 9 structures : l’Admical, l’Association Française des Fundraisers, le Centre Français des Fonds et Fondations, Le Don en Confiance, Les Entreprises pour la Cité, France Générosités, l’Institut des Dirigeants d’Associations et Fondations, l’Institut IDEAS et Le Mouvement Associatif.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer