Aller au contenu principal
Par Règles Élémentaires - Publié le 28 mai 2020 - 09:59 - Mise à jour le 15 septembre 2020 - 10:30
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Remise du Rapport Sénatorial sur les menstruations

le 28.05.2019 par AZADEE KERMANI-NEJAD En octobre 2018, dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale, nous sommes reçu·es au Sénat, afin d’y présenter nos solutions contre la précarité menstruelle.

Dès décembre 2018, Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, s’engage à améliorer la disponibilité et la gratuité des protections périodiques pour les femmes en situation de précarité. Autrefois passées sous silence, les règles deviennent alors un sujet politique.

C’est en 2019 que le gouvernement s’attaque au sujet de la précarité menstruelle et au tabou des règles. Le 28 mai, à l’occasion de la journée internationale de l’hygiène menstruelle, sont réuni·es Ministres, Parlementaires, associations, entrepreneur·es et groupes industriels au Secrétariat d’État chargé de l’Égalité pour mettre en commun les initiatives et les actions destinées à améliorer concrètement la vie de toutes les femmes”.

“La gestion de l’hygiène féminine et l’accès à des protections périodiques relèvent des droits humains : de la dignité, de l’égalité entre les femmes et les hommes, de l’accès à l’éducation, de la santé des femmes”

Patricia Schillinger, sénatrice en charge du rapport sur la précarité menstruelle

Engagée contre la précarité menstruelle, Patricia Schillinger, sénatrice, est alors chargée d’étudier les objectifs et modalités de la mise en place d’un dispositif de gratuité dans plusieurs lieux collectifs.

Inspiré de nos propositions, son rapport préconise de mettre à disposition des populations vulnérables des protections hygiéniques gratuites : dans les centres communaux d’action sociale, dans les universités, lycées, collèges et dans les prisons.

Cette annonce est une avancée majeure pour Règles Élémentaires car la gratuité des protections menstruelles dans certains lieux clefs est l’une des 4 mesures que nous défendons pour lutter contre la précarité menstruelle.

Nous demandons également :

📍La distribution de bons d’achat aux plus modestes,

📍La mise en place d’un dispositif de remboursement de la part des mutuelles,

📍Le déploiement de distributeurs de produits d’hygiène intime dans les espaces publics et privés.

Ensemble, nous luttons contre la précarité,

Ensemble, nous brisons les tabous,

Ensemble, nous changeons les règles

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer