Aller au contenu principal
Par Fondation Bouygues Telecom - Publié le 18 mars 2021 - 11:23 - Mise à jour le 18 mars 2021 - 16:17
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Surfrider Foundation Europe : « après quinze ans de partenariat, nous sommes vraiment rentrés dans l’écosystème Bouygues Telecom »

Samedi 20 mars, Surfrider Foundation Europe donne le coup d’envoi de la saison 2021 des Initiatives Océanes, l’un des programmes de préservation de l’environnement de l’ONG soutenu par la Fondation Bouygues Telecom. A cette occasion, Raphaëlle Genoud, responsable des partenariats entreprises chez Surfrider, revient sur le lien vertueux construit avec la Fondation depuis près de quinze ans.

copryright @surfridereurope
copryright @surfridereurope
  • Peut-on dire que, depuis 2007, Surfrider Foundation Europe et la Fondation Bouygues Telecom écrivent une histoire commune ?

Tout à fait. La Fondation Bouygues Telecom est l’un de nos partenaires les plus fidèles. Elle a été déterminante dans la construction de Surfrider Europe et dans le développement de nos projets. La Fondation est l’un de nos plus importants mécènes d’un point de vue financier. Et elle a aussi toujours soutenu nos projets, notamment les Initiatives Océanes pour lesquelles elle s’engage chaque année. Récemment, nous sommes passés à un niveau supérieur puisque nous avons co-construit une application appelée Ocean’s Zero. Tout est parti d’un hackathon sur la création d’une appli d’accompagnement au zéro déchet. Pendant trente-six heures, des développeurs Bouygues Telecom ont proposé plusieurs scénarios, parmi lesquels nous avons sélectionné celui que nous souhaitions développer.

  • Quelle place occupent les Initiatives Océanes dans le partenariat ?

Le principe des Initiatives Océanes, c’est que n’importe quel citoyen peut organiser ou participer à une collecte de déchets. Tous les ans, la Fondation Bouygues Telecom soutient l’opération et propose régulièrement aux collaborateurs de l’entreprise d’y participer. Nous avons commencé avec des collectes à pied, puis nous avons expérimenté ensemble les collectes en kayak, jusqu’à diversifier notre offre en proposant aux collaborateurs des tutos DIY pour apprendre à faire leurs propres cosmétiques. Les collectes de déchets ont toujours autant de succès. Certains collaborateurs se réinscrivent d’année en année, d’autres le font pour la première fois. Nous percevons toujours beaucoup d’enthousiasme et les créneaux se remplissent très vite. Après quinze ans de partenariat, nous sommes vraiment rentrés dans l’écosystème Bouygues Telecom.

  • Cette expérience vous a-t-elle conduit à proposer un programme spécial dédié aux entreprises ?

Bouygues Telecom est le premier partenaire dont nous avons sensibilisé les collaborateurs aux déchets aquatiques et à la lutte contre le plastique. C’est un partenariat à 360 degrés. Grâce à la Fondation Bouygues Telecom, nous avons lancé dès 2009 nos Journées de Sensibilisation en Entreprise. Cela peut prendre plusieurs formes, dont des Initiatives Océanes appliquées aux collaborateurs et clients des entreprises. Nous avons développé et testé ces journées de sensibilisation avec Bouygues Telecom, qui a été la première entreprise à nous solliciter sur un tel projet. Aujourd’hui c’est une offre qui cartonne. Cette année, nous avons passé beaucoup de modules en format digital, par exemple des masterclasses thématiques ou bien des ateliers de création de cosmétiques Do It Yourself à distance. Là encore, nous avons expérimenté ce nouveau format auprès des collaborateurs Bouygues Telecom, toujours très preneurs.

copryright @surfridereurope
  • Vous avez mené une étude d’impact, quels en sont les enseignements ?

Cette étude d’impact menée conjointement avec la Fondation Bouygues Telecom était là aussi une nouveauté. La mesure d’impact en matière d’environnement et de changements de comportement est complexe. Nous avons été très bien encadrés par l’agence Kimso. Les résultats ont été très intéressants, en particulier de voir à quel point les gens ont changé de comportement après une Journée de Sensibilisation en Entreprise. Notre équipe a pu constater que ce que l’on fait, ça fonctionne. Cela nous a poussé à continuer notre travail opérationnel, le taux de satisfaction des participants étant très engageant. Depuis, grâce à cette première expérimentation, Surfrider Foundation Europe a obtenu un important financement européen, le Life Operating Grant, qui va nous permettre d’appliquer l’outil de mesure d’impact sur le changement de comportement des participants à deux de nos programmes, à savoir les JSE et un escape game éducatif que nous organisons bientôt à Marseille.

  • Quelles sont les prochaines étapes du partenariat ?

Sur notre feuille de route 2020-2022, nous donnons la priorité aux Initiatives Océanes, dont les Journées de Sensibilisation en Entreprise, et à notre application Ocean’s Zero. On retrouve dans ces projets une cohérence entre le mécénat financier de la Fondation Bouygues Telecom et l’implication des collaborateurs. Pour l’application, notre ambition est de continuer sa diffusion grand public en français et en anglais, en y intégrant un nouveau dashboard, une newsletter, de nouveaux contenus pédagogiques et des notifications pour encourager à continuer les défis. Et nous sommes en train de développer une version « entreprises », par exemple pour les directions RSE.

  • Est-il rare dans le monde de l’ESS d’entretenir ce lien de confiance sur une telle longévité ?

Tout à fait. Ces partenariats-là sont très précieux. Si cela dure aussi longtemps, c’est parce que nous sommes totalement alignés. La Fondation Bouygues Telecom comprend nos enjeux d’ONG. Ce qui lui importe, c’est d’être utile. La volonté d’avoir un impact en interne sur leurs collaborateurs et en externe sur l’association est tout autant son objectif que le nôtre. Nous menons nos projets pour qu’ils touchent un maximum de personnes. Entre nous, le discours est très fluide et transparent, y compris sur les axes d’amélioration. D’ailleurs, la Fondation Bouygues Telecom a su nous challenger. Si l’offre des JSE est aussi diversifiée aujourd’hui, c’est parce que la Fondation a su nous pousser à faire mieux. La Fondation Bouygues Telecom est engagée à nos côtés sur du long-terme. C’est un engagement fort, extrêmement sincère, et ce depuis le début.

 

En savoir plus sur les Initiatives Océanescopryright @surfridereurope

Les Initiatives Océanes sont des collectes de déchets sur les plages, lacs, rivières et fonds marins organisés par les bénévoles, grâce à l'accompagnement de Surfrider Europe. Objectifs: sensibiliser le grand public à la problématique des déchets aquatiques et aux changements de comportements, ainsi que collecter de la donnée sur le terrain afin d’alimenter le travail d’expertise et de lobby de Surfrider Europe. Chacun peut participer ou organiser une collecte ! 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer