Aller au contenu principal
Par Association Française des Fundraisers (AFF) - Publié le 10 mars 2020 - 12:28 - Mise à jour le 10 mars 2020 - 12:31
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Y'a de l'amour dans l'air...

Rebondir sur l'actualité ou des dates clé de l'année pour favoriser sa collecte ou la visibilité de son message, un must de fundraiser… à tel point que certains créneaux sont parfois un peu encombrés. A ce petit jeu de la résonance, la Saint Valentin reste encore un rendez-vous peu exploité en France. Petite revue de tendres (ou plus acides) inspirations.

Unsplash

Aux USA ou au Royaume-Uni, la date fait partie des rendez-vous presque incontournables pour inciter à "partager l'amour" mais aussi ses deniers avec diverses causes. Appel classique mâtiné de petits cœurs roses sur les réseaux sociaux, vente de bouquets de fleurs sur la boutique florale en ligne de Cancer Research UK (qui a depuis rénové sa page d'accueil en version fête des mères) ou zone de créativité plus poussée à l'instar de la campagne menée par le zoo d'El Paso, au Texas, qui incite à parrainer des cafards en leur donnant le nom de ses ex-amoureux.ses dans un grand élan d'anti-esprit de Saint Valentin.

Les cafards sont ensuite jetés en pâture aux animaux insectivores du zoo lors de séances retransmises live sur Facebook, avec lecture au hasard des prénoms assignés aux cafards (le plus souvent le nom d'un ex ET celui de la personne avec qui il aurait été infidèle souligne le zoo). Une opération qui a permis de lever cette année 9000 dollars, avec comme incitation supplémentaire l'engagement du Directeur du Zoo à avaler lui-même un cafard pour chaque tranche de 1000 dollars collectée (toute l'info sur l'opération Quit Bugging Me ici).

En France, bien que l'investissement de la date par les causes soit beaucoup moins dans les mœurs, cette Saint Valentin a aussi été l'occasion de diverses opérations. Collecte spéciale de l'Etablissement Français du Sang incitant à donner son sang à deux par exemple, ou une première pour le site de vente événementielle en ligne Veepee, qui lançait le 14 février la "Saint Valentin des amoureux des animaux" : une vente en partenariat avec des marques de nourriture ou d'accessoires pour animaux au profit d'une série de sept refuges accueillant chiens, chats, cochons ou canards. Bottes de paille, laisses et colliers, croquettes, litières ou bols à prix réduits peuvent ainsi être achetés par les clients du site jusqu'au 25 février afin d'aider les animaux, les frais de livraison des produits étant pris en charge par le transporteur partenaire du site et les bénéfices de la vente reversés aux refuges (voir ici la page d'explication de l'opération et ici celle de la vente).

Du côté du WWF, c'est une opération à double résonnance qui a été lancée pour inciter à trouver "l'élu.e de son cœur". Sept petites annonces postées sur les réseaux sociaux et dans la presse nationale et régionale, reprenaient avec humour les codes des annonces matrimoniales du type "Cherche partenaire solide qui envoie du bois sans couper les arbres". Objectif : "trouver la personne qui partagera vos valeurs pendant les six prochaines années et plus si affinités", non pas en tant que conjoint… mais en tant que Maire sensible à l'environnement ! Derrière l'opération, un mini site dédié posant les sept priorités de l'association en vue des municipales et proposant un kit d'interpellation des candidats (à découvrir ici).

 

Sources des images : 

Couverture de l'article

Image dans l'article

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer