Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 8 février 2021 - 12:00 - Mise à jour le 8 février 2021 - 12:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

L’ESS : un écosystème fédéré par de nombreux réseaux

Considéré comme étant encore trop marginal par certains, le secteur de l’ESS, en forte croissance depuis quelques années, représente 10 % du PIB et 14 % des emplois privés en France. Dans une volonté de le structurer ou encore d’en faire la promotion, de nombreux réseaux ont émergé.

Crédit photo : WinnieVinzence.
Crédit photo : WinnieVinzence.
Top 50 de l'entrepreneuriat à impact

Cet article est issu du Top 50 de l’entrepreneuriat à impact. Initié par Carenews, piloté par HAATCH et l'ESSEC et soutenu par BNP Paribas, ce classement dévoile les 50 structures (entreprises, associations, coopératives) les plus impactantes de 2020.

Découvrez le détail du Top 50 et ses lauréats dans le livre de 136 pages qui présente la méthodologie, les critères d'évaluation, les portraits, les chiffres, les analyses et dossiers de fond sur les réseaux de l'ESS ou la mesure d'impact.

 

Accélérateur d’entreprises sociales développé par l’ESSEC Business School, Antropia ESSEC propose divers programmes d’accompagnement de la modélisation d’un projet, à la définition d’une stratégie de changement d’échelle en passant par l’évaluation de son impact. Depuis sa création en 2008, l’incubateur social a accompagné plus de 230 projets.

 

Ashoka est un réseau qui a vocation à rassembler les entrepreneurs sociaux à travers le monde. Lancée en Inde en 1981, la communauté compte plus de 3 500 lauréats (Fellows) dans plus de 92 pays. Chaque Fellow intègre ainsi le réseau à vie et bénéficie d’un accompagnement durant trois ans. Depuis son implantation en France en 2006, 72 Fellows ont été désignés. Assimilé à un « prix Nobel de l’entrepreneuriat social », Ashoka est un réseau puissant et reconnu dans le secteur. L’ONG a d’ailleurs été classée au 13e rang des ONG les plus influentes au monde par l’organisme NGO advisor.

 

L’Avise, l’agence d’ingénierie pour entreprendre autrement, a été créée en 2002 dans le but de développer l’ESS et l’innovation sociale en France, comme l’explique son président Jérôme Saddier : « Le projet associatif de l'Avise est de faire de cette forme collective d’entrepreneuriat et de l’innovation sociale les moteurs d’un changement nécessaire de notre économie pour la rendre plus durable, plus soutenable et en définitive plus humaine. » Pour ce faire, l’association propose plusieurs programmes, notamment pour accompagner la création d’entreprise, aider au changement d’échelle des structures de l’ESS ou encore développer l’évaluation de l’impact. L’Avise met également à disposition du grand public de nombreux outils et sources d’informations sur le secteur. En étroite collaboration avec les institutions publiques, 6 000 structures sont ainsi accompagnées chaque année. 

 

Créé en 2018, le Carrefour des Innovations Sociales est une plateforme coopérative destinée aux associations, financeurs, acteurs publics ou encore chercheurs. Comptant actuellement plus de 3 000 projets référencés, la plateforme vise à recenser et promouvoir, par le biais d’un moteur de recherche, toutes les initiatives en lien avec l’innovation sociale.

 

« Zéro exclusion, Zéro carbone, Zéro pauvreté », telle est l’ambition de Convergences. Créée en 2008, l’association promeut les Objectifs de développement durable (ODD) grâce à des programmes de réflexion, de mobilisation ou encore de plaidoyer. Elle organise notamment le Forum Mondial Convergences qui réunit tous les ans la société civile, les entreprises, les associations et les institutionnels pour échanger et trouver des solutions afin de répondre aux défis sociaux et environnementaux. L’association attribue également les Prix Convergences, dont les derniers lauréats ont été désignés en 2018.

 

ESS France est née de la fusion, en 2019, de la Chambre française de l’ESS avec le Conseil National des Chambres Régionales de l’ESS (CNCRESS). Selon la loi ESS de juillet 2014, elle « assure, au plan national, la représentation et la promotion de l’économie sociale et solidaire » et devient ainsi l’institution qui structure le réseau des CRESS (Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire). ESS France a également mis en place le Prix de l’ESS, qui, chaque année, désigne des structures de l’ESS lauréates. Elle a lancé en parallèle, en novembre 2020, « La République de l’ESS », une plateforme collaborative pour exprimer la vision du secteur de l’ESS durant la campagne électorale de 2021-2022.

 

Initialement un label porté par François Hollande durant son mandat présidentiel, la Fondation la France s’engage s’est structurée en fondation reconnue d’utilité publique en 2017. Elle est depuis présidée par François Hollande et a vocation à promouvoir et soutenir l’innovation sociale en France. Chaque année, un concours désigne des lauréats qui bénéficient d’un accompagnement durant trois ans. Depuis son lancement en 2014, la structure a ainsi accompagné 117 projets.

 

Organisation de startups tech, France Digitale a développé son programme Impact, qui compte à lui seul plus de 300 membres. Persuadé que la technologie doit être mise au service de l’intérêt général et de la transition environnementale et sociale, le programme Impact de France Digitale a ainsi vocation à accompagner les startups afin de renforcer l’impact de leur projet sur la société.

 

« Accélérer la réussite des entrepreneurs en leur donnant les moyens de s’engager », telle est la mission que s’est fixée France Active. Depuis 1988, France Active finance et accompagne les entreprises de l’ESS et les fédère autour d’un réseau engagé comme le précise son directeur général Denis Dementhon : « Nous voulons amplifier le mouvement et transformer en profondeur le modèle économique dominant. »

 

Créée en 1981, la Fonda est un laboratoire d’idées au service de l’intérêt général et plus particulièrement du monde associatif. Pour ce faire, elle diffuse des ressources sur les évolutions du secteur, met son expertise à disposition des associations et promeut des initiatives inspirantes. Dans le cadre de l’Agenda 2030 et des Objectifs de développement durable établis par l’ONU, la Fonda a lancé le programme Faire ensemble 2030 pour ainsi créer un espace de dialogue et de coopération entre les différentes parties prenantes. 

 

Lancée par le commissariat à l’Économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale en 2018, French Impact est, depuis, devenue une association qui vise à fédérer les acteurs de l’innovation sociale en France. French Impact propose, entre autres, un programme pour soutenir des projets dans leur changement d’échelle ou encore pour expérimenter des politiques publiques. Dans le but de faciliter l’identification des écosystèmes d’innovation sociale, l’association a également mis en place le label « Territoires French Impact ».

 

Association d’intérêt général, le Labo de l’ESS est un think tank qui a vocation à structurer et développer le secteur en informant et en promouvant les initiatives innovantes sur le territoire. Reposant sur un travail collaboratif, elle publie de nombreuses études et autres contenus en lien avec le secteur et ses thématiques.

 

Lancé en octobre 2020, le Mouvement IMPACT France est né de la fusion entre le Mouves (Mouvement des entrepreneurs sociaux) et le réseau Tech for Good France. Présidé par Jean Moreau et Éva Sadoun, il a vocation à créer une coalition en s’ouvrant aux structures ne faisant pas nécessairement partie de l’ESS pour ainsi « donner plus d’ambition à l’écosystème de l’entrepreneuriat à impact », comme l’avait expliqué la cofondatrice et présidente de LITA.co à Carenews. Le mouvement compte actuellement 750 adhérents et ambitionne de recruter 30 % des entreprises françaises d’ici trois ans.

 

Créée en 2000 à l’initiative de la Ville de Paris, de la région Île-de-France, de la Caisse des dépôts et de la CCIP, Paris Initiative Entreprise (PIE) est une plateforme de financement d’entreprises à fort impact social. Agréée ESUS, l’association a également lancé en 2019 la plateforme d’orientation et d’accompagnement destinée aux entrepreneurs à impact pousses.paris.

 

Le Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire rassemble plus de 140 collectivités territoriales engagées pour le développement de l’ESS. Grâce à de nombreuses publications et fiches techniques sur des initiatives du secteur, le RTES est une source d’informations sur laquelle peuvent s’appuyer les acteurs de l’ESS. Le réseau a également une mission de plaidoyer auprès des pouvoirs publics. Il a été à l’initiative de la déclaration commune des réseaux de collectivités locales en faveur de l’ESS en 2018 qui a donné lieu, deux ans plus tard, à « l’appel national des élus locaux pour une économie sociale et solidaire ».

 

Créée en 2000 dans le but de représenter l’économie sociale au niveau européen, Social Economy Europe regroupe près de trois millions de structures sociales européennes. L’organisation a ainsi vocation à porter leur voix auprès des institutions européennes. Elle a notamment proposé, lors des élections européennes de 2019, dix propositions « pour construire l’Europe du futur ».

 

Le Social Good Accelerator est un think & do tank qui a vocation à rapprocher l’innovation sociale et l’innovation technologique. Ce mouvement européen né en 2017 promeut ainsi une transition numérique inclusive et solidaire. Soutenu par la Fondation La France s’engage, le collectif s’est positionné sur un travail de plaidoyer pour porter ces revendications à la Commission européenne à Bruxelles. Le Social Good Accelerator EU réunit  actuellement 33 associations et entreprises sociales ainsi que des citoyens engagés entre Paris, Lisbonne et Bruxelles.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer