Aller au contenu principal
Par Le RAMEAU - Publié le 22 décembre 2020 - 14:48 - Mise à jour le 22 décembre 2020 - 15:03
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

L' AMM du "jouer collectif" en 2020

L’année 2020 aura été l’année de (Re)Connaissance de l’enjeu stratégique de promouvoir les alliances d’intérêt général. Retour sur une année par comme les autres où le pire a côtoyé le meilleur…

L’année 2019 s’était terminée sur une triple avancée : stratégique d’abord avec la publication du rapport de recherche « l’ODD 17, le levier de transformation systémique », opérationnel ensuite avec la publication du référentiel « l’évaluation partenariale en pratique », politique enfin avec la mission ministérielle « Accélérer les alliances stratégiques entre associations, entreprises et collectivités ». L’année 2020 devait donc être l’année de (Re)Connaissance de la valeur de la co-construction du bien commun. Elle l’a été au-delà de toute espérance en raison des circonstances dramatiques qui ont imposé à tous la « fin des arrogances » annoncée dès 2016 (cf. livre collectif : « Bien commun : vers la fin des arrogances »).

 

Valoriser la capacité de terrain dès existante de « jouer collectif »

Tout au long de l’année 2020, la newsletter du RAMEAU a fait le récit de notre capacité collective à co-construire des réponses à la hauteur de nos défis communs, en montrant les articulations entre les actions des territoires et celle des acteurs sur une diversité des domaines où il est possible de réduire les fragilités tout en inventant de nouveaux moteurs de développement économique durable.

Cycle 2020 : « ODD 17, la preuve par l’exemple »

""-

Au-delà de ce cheminement pédagogique, la Fondation pour la Co-construction du bien commun a organisé le 1er octobre sa Cérémonie de (Re)Connaissance des « Artisans du bien commun », des « Projets Cèdre du Liban » et des « Territoires de confiance » (à voir en replay et/ou à télécharger les Actes). De même, l’Observatoire des partenariats poursuit son inventaire des études de cas référencées dans la base de données IMPACT-Pratiques partenariales innovantes, dont la 500° illustrations a été mise en ligne le 1er décembre à l’occasion du Giving Tuesday (voir article CAREnews « Giving Tuesday : vous êtes plutôt fruits ou plutôt racines ? »).

 

Outiller les organisations et les territoires pour conduire le changement du « jouer collectif »

Pour piloter les transformations à la hauteur des défi nos actuels, il convient de disposer des données, des outils et des compétences nécessaires à une conduite de changement proactive. Depuis 2015, les Objectifs du Développement Durable offrent un cadre de référence commun à tous les acteurs, tous les domaines et tous les territoires. Le 17ème Objectif (l’ODD 17) en est le levier de mutation systémique. Les travaux de recherche empirique du RAMEAU (dé)montrent que la dynamique est déjà à l’œuvre sur les territoires (cf Article CAREnews « ODD 17, le changement viendra des territoires | Carenews », et note prospective « les 7 forces du changement »).

 

ODD 17 : Les 7 forces pour conduire le changement nécessaire

 

""-

L’année 2020 a été l’occasion de développer les espaces numériques dédiés aux alliances d’intérêt général, et d’en créer de nouveaux : l’espace « Alliances & Territoires » du Ministère de l’Education Nationale, le site des « Catalyseurs territoriaux », et l’animation tout au long de l’année de la plateforme « l’innovation territoriale en actions ! » sur le thème « l’ODD 17 & les territoires ».

 

16 espaces numériques dédiés aux alliances d’intérêt général

""-

Soulignons en particulier les études de l’Observatoire des partenariats sur le « jouer collectif en sortie de crise » : 81% des Français réclament un « devoir d’alliances », 92% des maires reconnaissent un « besoin d’alliances » et 84% des entreprises déclarent une « envie d’alliances ». Pour pouvoir « Agir ensemble » dès aujourd’hui, encore faut-il comprendre la complémentarité des modèles. C’est l’objectif du programme (Re)Connaissance des modèles socio-économiques d’intérêt général, lancé le 15 octobre à l’occasion du bilan de la mission ministérielle (cf. infra) pour un cycle d’un an de cheminement qui permettra de (re)découvrir la diversité des modèles socio-économiques de l’écosystème. Dès 2013, dans son rapport au Gouvernement « l’Entreprise Responsable » remis à l’occasion des Assises de l’entrepreneuriat, Le RAMEAU avait insisté sur la pédagogie nécessaire pour comprendre « l’équilibre de la Maison » des différents acteurs de l’écosystème (structures d’intérêt général, acteurs économiques, collectivités territoriales, services publics, services financiers et économie de la connaissance). 2020 aura été l’occasion de passer à une nouvelle étape grâce à la (Re)Connaissance de l’enjeu de « jouer collectif ».

 

L’Autorisation de Mise en Marché du « jouer collectif » en France

Pour un déploiement efficace de notre capacité collective à faire alliance, il était nécessaire qu’il y ait une réelle impulsion politique sur les enjeux adressés par la co-construction du bien commun. Cela commence par la valorisation de l’action de terrain des alliances d’intérêt général déjà ancrées sur les territoires. Les résultats de la mission ministérielle remis au Ministre le 7 mai 2020 en a marqué une étape structurante. Plus d’une centaine d’organisations publiques et privées, nationales et territoriales, se sont mobilisées autour de la Députée Cathy RACON-BOUZON et de Charles-Benoît HEIDSIECK, Président-fondateur du RAMEAU, pour porter une parole commune sur les besoins et les solutions existantes (cf. état des lieux des partenariats, note de synthèse de la mission, et kit « l’ODD 17 en pratique »).  

 

Les résultats de la mission ministérielle « Accélérer les alliances stratégiques »

""-

Le 17 octobre 2020, le bilan de 6 mois d’actions sur les 21 mesures du programme systémique prouve que la mission ministérielle a fait l’effet d’une « AMM » – Autorisation de Mise sur le Marché. En effet, le « plafond de verre » qui limitait la prise de conscience des réalités de terrain liées au « jouer collectif » longtemps resté « sous les radars », a pu être dépassé. Naturellement, la crise de la Covid-19 n’y est pas étrangère. La démarche d’anticipation de sortie de crise pour les acteurs & actions d’intérêt général, co-pilotée avec le Médiateur des entreprises, en est l’une des nombreuses illustrations (cf. dossier de capitalisation de la démarche). 14 ans de cheminement collectif pour faire (Re)Connaitre la valeur du « jouer collectif », et outiller les organisations, les territoires et les institutions, ont porté leurs fruits. Ces travaux sont aujourd’hui reconnus, et déclinés pour les organisations publiques & privés, pour les territoires et pour les institutions. L’apport des acteurs académiques, engagés depuis 2017 au travers d’une dynamique impulsée avec l’Institut CDC pour la Recherche, a permis de franchir de nouvelles étapes non seulement dans la recherche, mais aussi – et surtout – dans la pédagogie pour « apprendre à faire alliance ».

 

La diversité des données, outils et compétences à disposition des organisations et des territoires

 

""-

Toutes les conditions sont maintenant réunies pour un changement structurel. Mais, pour y parvenir, il était encore nécessaire de réunir 3 conditions : un « droit de l’alliance », une « ingénierie d’alliance » et « une « prime à l’alliance ». Le dernier trimestre 2020 a permis d’y répondre.

 

Les trois conditions structurelles du déploiement des alliances d’intérêt général en France

 

""-

L’année 2020 se termine donc avec une « preuve de concept » de la co-construction du bien commun qui a aujourd’hui reçu sont AMM pour un large déploiement. Tout reste à faire… mais le chemin déjà parcouru est immense. Sachons voir le « verre à moitié plein » depuis la signature des ODD en 2015, avant de nous attaquer au « verre à moitié vide » non seulement pour accélérer la sortie de crise, mais plus structurellement pour réussir l’Agenda 2030 des ODD. A cette veille de Noël, pour nous convaincre de l’utilité de « faire le pari de la confiance », Le RAMEAU publie son rapport de recherche « L’AMM de l’ODD 17 en pratique » … et vous donne rendez-vous dès le 12 janvier prochain pour le colloque : L’intérêt général, dès aujourd’hui l’affaire de tous ! (cf. article CAREnews « Ensemble valorisons le « jouer collectif » le 12-01-21, inscription en ligne).

 

Charles-Benoît HEIDSIECK, Président-Fondateur du RAMEAU

Fermer
Fermer