Aller au contenu principal
Par Coalition Solidaire - Publié le 28 mai 2021 - 11:36 - Mise à jour le 11 juin 2021 - 12:57
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Bien habiter : le point de vue de Stéphane Sebastiani

L’habitat est un sujet de société autour duquel gravitent de nombreux enjeux : précarité énergétique, bien vieillir, lien social… Stéphane Sebastiani, directeur des territoires au sein de la direction des activités sociales d’AG2R LA MONDIALE, explique pourquoi c’est l’un des engagements prioritaires du Groupe.

Bien habiter : le point de vue de Stéphane Sebastiani. Crédit photo : iStock.
Bien habiter : le point de vue de Stéphane Sebastiani. Crédit photo : iStock.
  • Quel est le rôle de l’habitat face à l’allongement de la durée de vie ?

En tant que Groupe de protection sociale, AG2R LA MONDIALE est très engagé sur le bien vieillir. La question de l’adaptation de l’habitat au vieillissement de la population se pose clairement. Parmi nos ressortissants, nous voyons des personnes âgées, notamment dans le parc social, vivre seules dans de grands appartements parce qu’elles ont du mal à en partir.

Nous voyons aussi, les difficultés que rencontrent les aidants familiaux, souhaitant héberger un proche âgé. Il y a un important travail d’accompagnement à faire sur ces transitions de vie et de modes d’habiter. C’est là que nous rentrons en jeu pour proposer des solutions les plus adaptées possibles. 

Soutenir les personnes à domicile, ce n’est pas seulement les maintenir à domicile, c’est aussi leurs proposer des solutions pour qu’elles puissent sortir de chez elles. 

Cela passe par de la bienveillance de proximité, par un lien social au quotidien. Le dispositif « Sortir Plus », initié par la fédération Agirc-Arrco, qui permet aux séniors de se faire accompagner pour des sorties simples sur le même modèle que les chèques repas, fonctionne d’ailleurs très bien.

Nous développons également de nombreuses solutions pour permettre d’adapter les logements pour mieux vieillir à domicile. Nous avons souvent recours à des ergothérapeutes qui proposent des solutions et aides techniques faciles et adaptées à chaque personne.

 

  • La question de l’habitat doit-elle être posée plus en amont ?

L’habitat est une question qui devrait transcender tous les âges de la vie, que l’on soit âgé ou étudiant, actif, en couple, avec des enfants. L’habitat doit être interrogé en fonction de notre parcours de vie, sous forme de cycles ou de caps. Ce n’est pas souvent le cas. La question de l’habitat doit encore évoluer aujourd’hui. Certaines familles sont dans des appartements trop petits – le télétravail l’a d’ailleurs récemment démontré. Rappelons aussi qu’il y a un manque de logements en France, y compris dans le logement social. Sans oublier tout ce qui touche à l’habitat inclusif pour les personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap. Lorsqu’ils sont interrogés, les Français expriment leur désir de rester chez eux le plus longtemps possible. La question de l’habitat est donc centrale. 

 

  • Au-delà de l’adaptabilité, la récente loi Climat a rappelé les enjeux de la précarité énergétique. Quelle est la position d’AG2R LA MONDIALE en la matière ?

Il y a l’adaptation de logements sains, mais il y a en France une réalité plus complexe encore : l’habitat peut être excluant voire rendre malade. L’habitat devient un enjeu de santé lorsqu’il est une passoire énergétique.

 

« Est-ce que vous avez déjà ressenti des courants d’air ? »

 

AG2R LA MONDIALE est engagé depuis dix ans, bien avant la Loi Climat,  sur le sujet qui fait aujourd’hui l’actualité, la précarité énergétique. C’est un sujet qui doit être envisagé sous plusieurs angles simultanés. Au départ, les experts que nous avons mandatés nous ont par exemple rapporté des problèmes de courants d’air. Si une personne âgée vit dans un courant d’air permanent, elle a froid, augmente son chauffage et finit par cumuler l’inconfort, l’insalubrité et des factures énergétiques élevées. Autre exemple : celle des dettes d’énergies. Nous soutenons de nombreuses familles par le biais de nos aides financières individuelles. Mais nous avons rapidement compris qu’il fallait intervenir de manière plus globale, en imaginant des solutions de rénovation et de réhabilitation, et donc d’économies d’énergie. Il y a des millions de gens qui ne peuvent pas réhabiliter leur logement s’ils ne sont pas aidés. 

 

  • Concrètement, que met en place AG2R LA MONDIALE ?

Avec l’expérience, nous nous sommes forgé la conviction que nous ne pouvons pas travailler seuls sur ce sujet. Nous nous appuyons sur des partenaires de terrain qui ont fait leurs preuves, puis nous les aidons à grandir et à changer d’échelle pour monter en puissance. Nous soutenons ainsi Le Chênelet, Familles Solidaires, Réseau Eco-Habitat et le collectif Stop à l’Exclusion Énergétique. Cette année, nous relançons un appel à projets avec Réseau Eco-Habitat, dénommé « Chauffetoi », afin d’essaimer les bonnes pratiques et promouvoir l’accompagnement complet des familles. Nous mettons aussi en place un « projet-prototype » avec Stop à l’Exclusion Énergétique concernant le reste à charge des familles, que nous allons présenter à la ministre chargée du Logement. AG2R LA MONDIALE est souvent précurseur en matière d’innovation sociale. En expérimentant des dispositifs avec nos partenaires, nous laissons le temps aux pouvoirs publics de s’emparer de ces sujets pour ensuite déployer une action de masse.

 

L’engagement sociétal d’AG2R LA MONDIALE

Le Groupe est partout présent sur le territoire français. Ses équipes travaillent au plus près des besoins des individus et favorisent des partenariats locaux, efficaces sur le terrain et pertinents vis-à-vis des enjeux globaux de la société.

AG2R LA MONDIALE a ainsi soutenu le déploiement de nombreuses initiatives sociales et solidaires, contribuant à laisser s’exprimer – et à promouvoir – l’engagement citoyen.

L’engagement sociétal du Groupe s’exerce dans le cadre de l’action sociale relevant de l’institution AG2R Agirc-Arrco, à laquelle s’ajoute l’institution de prévoyance, des actions soutenues par ses Fondations d’entreprise et sa démarche d’investissement socialement responsable (ISR).

 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer