Aller au contenu principal
Par Archéologie & Patrimoine en Méditerranée (ARPAMED) - Publié le 4 novembre 2020 - 15:24 - Mise à jour le 5 novembre 2020 - 15:59
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le mécénat à la rescousse de l'archéologie !

Héritière d'une longue tradition française, l'archéologie en Méditerranée est aujourd'hui confrontée à l’urgence. Face aux budgets contraints, aux instabilités régionales qui engendrent destruction et pillages, la sauvegarde du patrimoine apparaît comme une voie de développement au service d'une Histoire commune.

Etude épigraphique de la chapelle Osiris Ounnefer (c) C. GIORGI

Relevé graphique de la chapelle Osiris Ounnefer (c) MISSION SANCTUAIRES OSIRIENS DE KARNAK - (C GIORGI)

L’archéologie française à l’étranger, un des fleurons de notre archéologie.

L'article du journal Le Monde publié cette semaine nous révèle l'excellence de cette longue tradition française qu'est l'archéologie à l'étranger et son nécessaire recours à la philanthropie :

Le temps de l’archéologie de terrain est long et coûteux, tandis que baissent les dotations publiques.

Un intérêt croissant pour la recherche archéologique
En 2020, on compte une communauté d'environ 4000 professionnels et chercheurs. Selon une étude récente, 85% des Français se disent intéressés par la visite de sites archéologiques (sondage NEARCH 2017): cette tendance se renforce par l'apparition de la discipline dans les programmes d'Histoire en classes de collèges.

 

 

 

 

 

Depuis quelques années, les ministères et institutions encouragent de plus en plus les archéologues à trouver des fonds extérieurs pour mener à bien leurs recherches. L’assurance de leur soutien, comme celui du fonds de dotation Arpamed, est un argument supplémentaire pour obtenir les autorisations auprès de leurs institutions.

 

L'ambition d'Arpamed: faire se rencontrer archéologues et mécènes passionnés

Né en 2016, Arpamed travaille à réunir autour de la table, mécènes passionnés et archéologues pour sauvegarder un patrimoine insoupçonné et le partager au grand public .

Ce fonds soutient actuellement une quinzaine de projets de recherche et de chantiers de fouilles – sélectionnés par un comité scientifique –, qui, sans aide, ne pourraient être réalisés.

Il faut le dire: la France fait partie des pays les plus présents en Méditerranée, fort d'un dispositif de coopération renforcé par le réseau partenaire d'Arpamed des Ecoles françaises à l'étranger (EFE). Grâce aux dons collectés par le biais du mécénat, de la France à la Syrie, c'est l’héritage de 1 700 ans d’histoire qui a été ainsi préservé cette année.

Ouvrir
Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer