Aller au contenu principal
Par CNP Assurances - Publié le 30 avril 2021 - 11:07 - Mise à jour le 30 avril 2021 - 11:07
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La Fondation CNP Assurances soutient les jeunes talents avec la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet de la Vocation

Partenaire de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet de la Vocation et engagée pour l’égalité des chances, la Fondation CNP Assurances parraine Sandra Sara, une étudiante en génétique originaire du Liban, pour l’accompagner dans son projet et lui permettre de réaliser son stage à l’étranger.

La Fondation CNP Assurances soutient les jeunes talents avec la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet de la Vocation. Crédit photo : DR.
La Fondation CNP Assurances soutient les jeunes talents avec la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet de la Vocation. Crédit photo : DR.

Lutter contre les inégalités sociales de santé

Partenaire de la Fondation de la Vocation, la Fondation CNP Assurances, engagée depuis 2015 dans la lutte contre les inégalités sociales de santé, a déjà parrainé plusieurs jeunes lauréats qui se destinent à des professions de santé : vocation médicale, paramédicale ou médico-sociale. Pour l’édition 2021, elle a remis un prix de la vocation à Sandra Sara, 21 ans, étudiante en génétique, qui va ainsi pouvoir poursuivre ses études en France et financer son stage.

La Fondation Marcel Bleustein-Blanchet de la Vocation a pour mission d’encourager et d’accompagner les jeunes qui ont besoin d’aide pour s'accomplir dans le métier qu’ils ont choisi. Elle remet chaque année des Prix aux jeunes les plus méritants pour réaliser leur projet professionnel et ce, dans tous les domaines d’activité.

la vocation de Sandra Sara : devenir chercheuse en génétique

Originaire du Liban, où elle n’avait pas la possibilité d’étudier la génétique, Sandra Sara intègre après son baccalauréat scientifique l’Université Paris-Diderot en licence « Sciences du Vivant », avec l’objectif de suivre par la suite le Magistère Européen de Génétique.

Touchée par la crise économique au Liban, où son père est chauffeur de car et sa mère couturière, elle est contrainte de travailler pour financer ses études tout en multipliant les stages, en ayant parfois recours aux aides ponctuelles d’urgence et à la solidarité universitaire.

Le prix remis par la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet de la Vocation et le parrainage de CNP Assurances lui permettront de couvrir ses dépenses quotidiennes et de financer son stage de Master à l’étranger. La vocation de Sandra Sara, devenir chercheuse en génétique, se renforce au fil du temps et prend de plus en plus de place dans sa vie. Ses objectifs : résoudre des énigmes, décoder le mystère de la vie contenu dans les génomes, comprendre l’origine de nombreuses maladies transmissibles de génération en génération et tenter d’en limiter les effets.

 

Fermer
Fermer