Aller au contenu principal
Par Coalition Solidaire - Publié le 25 juin 2021 - 08:57 - Mise à jour le 25 juin 2021 - 08:57
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

AG2R LA MONDIALE en première ligne de la prévention

Pivot du bien vivre et du bien vieillir, la prévention est au cœur des préoccupations d’AG2R LA MONDIALE. Le Groupe en a fait un engagement central, comme l’explique Eric Sanchez, directeur des particuliers au sein de la direction des activités sociales.

AG2R LA MONDIALE en première ligne de la prévention. Crédit photo : iStock.
AG2R LA MONDIALE en première ligne de la prévention. Crédit photo : iStock.
  • Quelle place doit tenir selon vous la prévention dans le parcours de vie de chacun ?

Nous ne pouvons rien faire si nous ne sommes pas en bonne santé. La santé est un point de départ. Et tout est lié. Pour être en bonne santé, il faut être bien sur tous les plans, et lorsque nous allons bien nous avons envie de continuer à faire des activités pour être en bonne santé. Nous avons besoin de toutes ces interactions qui forment le bien-être physique, mental, social, sans oublier le bien-être au travail. La bonne santé, c’est « le silence des organes ». Je trouve cette idée assez révélatrice. Il faut qu’individuellement il y ait une prise de conscience de sa propre santé pour déployer pleinement ses capacités, quelles qu’elles soient. Et d’un point de vue collectif, la prévention engendre une autonomie plus grande des personnes, plus longtemps, évitant des coûts importants de santé et améliorant l’espérance de vie.

 

  • Quelles sont les actions de prévention menées par la direction des activités sociales d’AG2R LA MONDIALE ?

La prévention et le bien-être sous toutes ses facettes sont un parcours. Dans ce parcours, il y a d’abord une démarche d’information et de sensibilisation des personnes. Nous avons de ce point de vue tout un panel d’outils, en ligne ou non, que sont les guides, les conférences, les ateliers. La deuxième étape est l’appropriation par les personnes. La direction des activités sociales  organise ainsi des séjours prévention et bien-être, ou encore des ateliers pour vivre une expérience d’activité physique adaptée ou de bien-être psychologique. Sur un mode itinérant, nous mettons en place une « Caravane de la solidarité et du bien-être » pour aller au-devant des publics qui ne peuvent pas se déplacer. Nous avons également créé le concept des « Villages bien-être », qui recrée en régions un espace convivial où les habitants se retrouvent et partagent des activités ensemble, pour découvrir les comportements santé qui sont bons pour eux. Il y a enfin tout ce que nous faisons pour les publics fragilisés, comme les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, les migrants, les bénéficiaires des Petits Frères des Pauvres, les personnes en situation de deuil, les détenus. Les actions d’AG2R LA MONDIALE en matière de prévention sont multiformes et adaptées aux différents publics qu’elles ciblent. Car, in fine, la dernière étape du parcours de prévention santé est la plus importante : la modification des comportements. Notre objectif est de servir l’intérêt général et de contribuer à un enjeu de santé publique.

Au-delà de ces actions menées par notre direction, le Groupe AG2R LA MONDIALE a aussi créé des programmes comme Branchez-vous santé ou Vivons vélo

 

  • De quelle manière construisez-vous vos initiatives ?

Toutes nos actions s’appuient sur des recherches appliquées, que nous menons avec des structures universitaires. Les hypothèses de bienfaits sur la santé de telle ou telle activité sont validées d’un point de vue scientifique. Mais ce qui fait la différence, c’est l’exécution. Il faut savoir passer de l’expérimentation réussie à l’échelle locale à une pratique généralisée au niveau national. Ce passage à l’échelle est primordial. C’est pour cela que nous choisissons de travailler au sein de coalitions d’acteurs qualifiés sur le sujet, pour que les projets soient exécutés, exécutables et surtout impactants au plan national.

 

  • Est-ce fondamental de s’appuyer sur des partenaires associatifs de terrain ?

Oui, ce travail de synergie est fondamental. Il s’agit d’être accompagné par les organismes qui ont les compétences et la connaissance fine des bénéficiaires. Nous allons donc les chercher. Nous travaillons avec les associations et les grands opérateurs comme Siel Bleu ou les fédérations nationales. Et ces structures ont besoin d’AG2R LA MONDIALE, car nous leur donnons une légitimité qui facilite leurs actions et leur accès aux bénéficiaires. L’idée de travailler en coalition permet d’éviter le côté mille-feuilles où chacun interviendrait de son côté. Co-construire c’est vraiment coopérer, pour être efficace ensemble et avoir un impact démultiplié. Il faut pour cela que nous ayons avec nos partenaires une vision commune, partagée, concertée. C’est de cette façon que nous apporterons une réponse adaptée et pérenne aux bénéficiaires, en fonction de leur contexte géographique, territorial, social, financier. La proximité est une notion essentielle.

 

L’engagement sociétal d’AG2R LA MONDIALE

Le Groupe est partout présent sur le territoire français. Ses équipes travaillent au plus près des besoins des individus et favorisent des partenariats locaux, efficaces sur le terrain et pertinents vis-à-vis des enjeux globaux de la société.

AG2R LA MONDIALE a ainsi soutenu le déploiement de nombreuses initiatives sociales et solidaires, contribuant à laisser s’exprimer – et à promouvoir – l’engagement citoyen.

L’engagement sociétal du Groupe s’exerce dans le cadre de l’action sociale relevant de l’institution AG2R Agirc-Arrco, à laquelle s’ajoute l’institution de prévoyance, ainsi que des actions soutenues par les deux Fondations d’entreprise et de sa démarche d’investissement socialement responsable (ISR).

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer