Aller au contenu principal
Par Crédit Agricole - Publié le 25 janvier 2021 - 10:07 - Mise à jour le 25 janvier 2021 - 10:21
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Plastic Odyssey : avis aux porteurs de projet !

En attendant de sillonner les mers des continents les plus pollués par les déchets plastiques, le navire Plastic Odyssey, dont le groupe Crédit Agricole est l’un des partenaires fondateurs, transforme son laboratoire embarqué en un incubateur de projets innovants. Jusqu’au 15 février 2021, ceux qui souhaitent expérimenter une solution de valorisation des déchets plastiques sont invités à déposer leur candidature. À la clé de cet appel à projets national : un accompagnement complet pour développer son initiative et une place à bord du navire pour les escales prévues en France pendant l’été 2021.

Crédit photo : Plastic Odyssey
Crédit photo : Plastic Odyssey

Un accueil en résidence à bord du navire Plastic Odyssey

Après trois ans de recherche et développement, le navire de Plastic Odyssey possède à son bord un concentré inédit de technologies. Toutes ont un point commun : recycler le plastique en un matériau revalorisable et réutilisable.

Aujourd’hui, Plastic Odyssey a décidé de partager son expertise – et celle de ses partenaires – auprès de porteurs et porteuses de projet. Pour être sélectionnées, les initiatives doivent répondre à une problématique environnementale ou sociale sur un territoire donné. En d’autres termes, il s’agit de valoriser les déchets plastiques en s’appuyant sur un besoin identifié et d’y apporter une solution innovante, non génératrice de déchets. Trois mots-clés : utilité, accessibilité, durabilité. Les projets feront partie intégrante de la communauté Plastic Odyssey, en open source.

Les candidats sélectionnés embarqueront à bord du navire entre deux et quatre semaines, selon leur projet. Le laboratoire d’expérimentation et l’atelier de recyclage de 200m2 leur seront mis à disposition, d’une part pour apprendre les techniques de recyclage, d’autre part pour prototyper des objets en plastique recyclé.

Un second volet dédié à l’entrepreneuriat

Développer une solution de valorisation des déchets plastiques, c’est aussi construire un nouveau modèle économique. Le programme prévoit donc un accompagnement entrepreneurial nécessaire à la réussite du projet. Business modèle, étude de marché, business développement, compréhension de l’économie circulaire… le coaching abordera l’ensemble des fondamentaux.

Plastic Odyssey fait ici appel à son partenaire fondateur, le groupe Crédit Agricole, dont la volonté est d’accompagner les entrepreneurs qui seront en incubation sur le bateau. Les caisses régionales du Crédit Agricole présentes sur le territoire des escales de l’expédition en France peuvent jouer un rôle essentiel. Les caisses régionales relaient d’ailleurs d’ores et déjà l’appel à projets de Plastic Odyssey sur leur territoire et via les réseaux sociaux.


Soumettez votre candidature en ligne.

Pour toute question sur l’appel à projets, consultez l’article dédié sur le site de Plastic Odyssey.


Plastic Odyssey, une expédition maritime d’un nouveau genre

Depuis 2017, avec le soutien de Crédit Agricole S.A., Plastic Odyssey mène un projet ambitieux : celui de transformer les déchets plastiques en une ressource. À bord de son navire, véritable laboratoire flottant du recyclage, l’équipage multidisciplinaire – marins, ingénieurs, techniciens, chargés d’études, citoyens engagés, etc. – ambitionne de sillonner la planète pour aller au-devant des pays où la pollution plastique est la plus importante.

À chaque escale, le bateau accueillera à son bord des acteurs locaux du recyclage afin de leur transmettre des technologies low-cost ultra-innovantes, en open source. Technologies qu’ils pourront ensuite s’approprier pour créer sur place de petites unités de recyclage rentables et génératrices d’emploi. L’équipage mènera également de nombreuses actions auprès des populations pour les sensibiliser à la pollution plastique. La crise sanitaire a repoussé le départ de la grande expédition, mais en attendant de meilleures conditions, tout l’équipage continue de fédérer sa communauté mondiale d’innovateurs.

 

Fermer
Fermer