Aller au contenu principal
Par Fédération nationale des Caisses d'Epargne (FNCE) - Publié le 3 décembre 2020 - 10:37 - Mise à jour le 3 décembre 2020 - 11:12
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

16 lauréats pour le 1er appel à projets du Fonds Caisse d'Epargne Normandie pour l'Initiative Solidaire sur la mobilité solidaire

Le premier appel à projets du Fonds Caisse d’Epargne Normandie pour l’Initiative Solidaire (FCENIS) a connu un véritable succès. 43 projets normands ont été déposés. Le jury en a sélectionné 16 pour leur caractère particulièrement innovant et leur engagement significatif en faveur de la « mobilité solidaire ». Chacun des lauréats recevra prochainement sa dotation lui permettant de concrétiser son projet. Au total, ce sont 150 000 euros qui seront ainsi versés par le Fonds aux porteurs de projets. Premier mécène de l’Economie Sociale et Solidaire en Normandie, la Caisse d’Epargne réaffirme ainsi son rôle sociétal sur le territoire normand.

Un succès au rendez-vous

Parce qu’elle conditionne très souvent l’accès à l’emploi, à la formation, à la santé ou à la vie sociale, le FCENIS avait choisi le thème de la mobilité pour lancer son premier appel à projets. Un thème porteur puisque ce sont 43 organismes qui y ont participé. Toutes les demandes additionnées, atteignaient un montant total de plus de 750 000 euros.

Les porteurs de projet ont déposé leurs demandes entre le 16 mars et le 7 septembre 2020. Initialement prévue jusqu’au 30 juin 2020, la date de fin de dépôt a été prolongée en raison du contexte sanitaire.

Provenant des cinq départements normands, les projets ont témoigné d’une grande diversité, d’un caractère particulièrement innovant et d’une remarquable agilité notamment dans la mise en place par certaines associations de partenariats public-privé.

 

150 000 euros de dotation

Un jury composé d’administrateurs du FCENIS et de personnes qualifiées (Olivier ETTOUATI, Président du réseau MOB’IN Normandie, Rodolphe Joigne, Directeur CRESS Normandie et Florence Gilbert, Directrice Générale de WIMOOV) issues de l’ESS s’est réuni le 27 octobre 2020 pour délibérer et déterminer les lauréats. Chaque dossier présenté de manière anonyme faisait l’objet d’une notation. La dotation globale des 16 projets les mieux notés atteint 150 000€.

 

Garage solidaire, auto-école associative, plateforme de mobilité ...

Les lauréats de l’appel à projets se sont distingués par leur originalité et leur engagement dans des solutions innovantes de mobilité solidaire, en ville ou à la campagne, utilisant le vélo ou la voiture, mettant en avant la formation, la sensibilisation ou encore valorisant la multi modalité.

  • « Maitriser mon budget Voiture : Accompagnement Préventif et Financier » par Solidarauto Rouen Métropole à Sotteville-lès-Rouen

Accompagner les clients du garage solidaire dans l'entretien de leur véhicule pour maîtriser leur budget et assurer leur sécurité, les aider dans la réalisation du diagnostic de leur voiture, les sensibiliser à l'éco conduite et à la recherche de moyens financiers pour acheter ou réparer leur voiture.

  • « Un Toit vers l'Emploi » par Entrepreneurs du Monde pour L’association La Case Départ à Rouen

Développer l’insertion professionnelle des personnes sans abri de la métropole de Rouen en leur proposant tout d’abord un toit via des maisons mobiles. L’acquisition d’un véhicule capable de tracter ces maisons mobiles va permettre de saisir aussi les opportunités d’emploi hors métropole.

  • « Initiatives territoriales – ADVF et mobilité » par Mutualisation, Coopération, Emploi dans le Secteur Médico-Social, Social et Sanitaire à Athis-de-l'Orne

Sécuriser le parcours vers l'emploi dans le secteur de l'aide à domicile, d’un public éloigné, en zone rurale, à travers l'obtention conjointe du titre professionnel ADVF et du permis de conduire.

  • « Garage solidaire Transmission 14 » : ouverture à Hérouville-Saint-Clair d’un service de dépannage par Caen la mer Emploi et Compétences

Développer un service de dépannage par l’achat d’un camion de dépannage pour le garage solidaire qui propose actuellement un service de réparation avec des tarifs adaptés selon les ressources des personnes.

  • « Autrement mobile à la campagne » par Le Pied à coulisse au Roncenay-Authenay

Développer des rendez-vous mensuels d’ateliers d’autoréparation de vélos dans 8 communes du territoire du sud de l’Eure grâce à un atelier ambulant et ainsi déployer une aide à la mobilité par le prêt de vélos & vélo à assistance électrique, avec un accompagnement à la remise en selle.

  • « L'inclusion par le vélo » par le Garage Social Caux Seine à Saint-Eustache-la-Forêt

Favoriser l'inclusion sociale et professionnelle des publics du Territoire Caux Seine agglo par la pratique du vélo à assistance électrique et promouvoir et développer la pratique du vélo en milieu rural.

  • « Mise à disposition de voiture avec possibilité d'achat » par l’Association Auto Sages à Gournay-en-Bray

Mettre en place un service de mise à disposition de véhicule en location avec possibilité d'achat, permettant aux bénéficiaires qui ne peuvent pas prétendre aux crédits classiques ni aux microcrédits de devenir propriétaires de leur véhicule.

  • « Auto-école associative "entre 2 rives » par l’Espace des 2 rives » à Pîtres

Faciliter l'insertion socio-professionnelle de personnes en grande précarité en levant les freins à la mobilité physique. Il s'agit de permettre à 35 stagiaires par an d'obtenir leur permis de conduire et de consolider leur projet professionnel.

  • « Renforcer et améliorer l'accès à la mobilité » par Eure-mobilité à Louviers

Mettre en place des actions de locations et de formation en mettant à disposition des vélos à assistance électrique et des cyclomoteurs aux normes euro 5.

  • « Permis pour l’avenir » par la Maison de Jeunes et de la Culture Bel Ebat à Evreux

Permettre à des personnes en difficulté de s'insérer socialement ou professionnellement par la mobilité. Cette auto-école sociale à la pédagogie adaptée est accessible pour un coût très réduit.

  • « Top Permis Normandie » à Mont-Saint-Aignan

Proposer à des personnes en fortes difficultés financières d’obtenir le permis de conduire à moindre coût, par l'intermédiaire de la conduite supervisée.

  • « Mobilité durable » par Actif Insertion à Fécamp

Accéder, en évaluation permanente, à la mobilité durable par l’acquisition de vélos électriques. L’association Actif Insertion est engagée depuis deux ans dans une logique d'Eco tourisme et de mobilité durable sur le bassin d'emploi Dieppois et sur la bande littorale.

  • « Mobilité inclusive » par l’Association des Amis de Jean Bosco à Louvigny

Favoriser l’insertion professionnelle globale par la location solidaire de scooters et de vélos à assistance électrique sur le territoire rural de la communauté de communes Vallées Orne Odon et de la communauté urbaine de Caen la mer.

  • « Mobylis 2.0 » par Mobylis à Vire

Implanter un garage à tarif social à Flers et renforcer la flotte de location pour améliorer à la mobilité en milieu rural des publics en situation précaire.

  • « Un permis pour la planète » par la Maison des Jeunes et de la Culture à Duclair

Conjuguer l'écologie et la voiture automatique pour les bénéficiaires en difficulté d'apprentissage et plus particulièrement les travailleurs en situation de handicap avec l’acquisition d’une voiture auto-école électrique.

  • « Voiture école boite automatique pour l'auto-école associative » par L'Espace Temps FJT à Cherbourg-Octeville

Proposer une formation permis B avec une voiture école équipée d’une boite de vitesses automatiques pour les publics en difficultés cognitives et/ou sociales et/ou professionnelles.

Dans le contexte actuel, l’ensemble de ces initiatives vont permettre aux associations normandes de sécuriser, de conforter ou de lancer de services indispensables aux normands les plus fragiles.

« Le financement d’un véhicule pour tracter les mini-maisons va permettre à leurs bénéficiaires de se rapprocher de leurs lieux de travail mais également de s’adapter aux opportunités de terrain mis à disposition par les collectivités. Notre projet va aider les personnes en difficultés sur les champs de l’accès au logement, de la mobilité et de l’insertion professionnelle ». Monsieur Franck Renaudin, initiateur du projet innovant « Un toit pour l’emploi »

Ces 16 projets viendront s’ajouter au 450 projets déjà soutenus en Normandie depuis le lancement du Fonds de dotations. Pour retrouver l’ensemble de ces initiatives, veuillez cliquer ici (source : Open Data 89C3 – Groupe BPCE).

A propos du Fonds de la Caisse d'Epargne Normandie pour l'Initiative Solidaire
Fidèle à ses valeurs fondatrices, la Caisse d’Epargne Normandie, première banque française Certifiée B Corporation®*, place la solidarité au coeur de son activité. La création du Fonds Caisse d’Epargne Normandie pour l’Initiative Solidaire a pour ambition d’apporter une contribution concrète aux difficultés rencontrées par les normand.e.s dans les domaines du lien social, de la mobilité, du logement, de l’emploi et de la santé. Depuis 2012, le Fonds a soutenu plus de 450 projets pour 5,6 millions d’euros. Le Fonds Caisse d'Epargne Normandie pour l'Initiative Solidaire dispose d'une gouvernance qui favorise son indépendance et son autonomie. Ainsi, avec un conseil d'administration composé de huit membres, un comité de sélection et l'ensemble des élus des sociétaires sur l'ensemble de la Normandie, l'instruction et les décisions sont prises dans le respect de l’objet social défini.

 

Fermer
Fermer