Aller au contenu principal
Par Fondation Bouygues Telecom - Publié le 29 janvier 2021 - 10:21 - Mise à jour le 29 janvier 2021 - 11:01
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Objectif Zéro Déchet

En France, selon l’ADEME, chaque habitant produit 568 kg de déchets par an dont seulement 42 % sont recyclés. Afin que chacun puisse agir concrètement à son échelle, l’association OSE ZD propose un accompagnement sur mesure aux familles pour aller vers une démarche « zéro déchet ». L’année dernière, la structure passe le cap de la digitalisation et se dote d’une application de suivi. Le projet a reçu le soutien de la Fondation Bouygues Telecom grâce au parrainage d’un collaborateur, Frédéric Marianne. Celui-ci a répondu à l’appel à projets mené par la Fondation auprès des salariés Bouygues Telecom engagés en faveur d’une association.

Les ateliers du projet OSE ZD
Les ateliers du projet OSE ZD

Réduire ses déchets : une nécessité et beaucoup de pédagogie

Selon un baromètre publié en 2019*, 57% des Français souhaitent revoir « le modèle économique actuel » et 86% « aimeraient vivre demain dans une société où la consommation prend moins de place ».

Depuis quatre ans, OSE ZD propose aux familles en Ile-de-France un accompagnement complet pour atteindre le Zéro Déchet, un mode de consommation régi par les « 5R » : refuser, réduire, réutiliser, recycler, retour à la terre. Durant six mois, l’association met en place un vrai coaching en plusieurs phases, mêlant ateliers thématiques, ateliers pratiques et suivi quotidien. Un suivi dorénavant 2.0 puisque OSE ZD a développé sa propre application. Après l’avoir testée et obtenu des retours très positifs des familles, l’association a développé une nouvelle version, plus aboutie, procurant à la fois un confort d’utilisation et une augmentation des données recueillies.

Et pour aider OSE ZD à franchir cette étape supérieure, un collaborateur Bouygues Telecom, Frédéric Marianne, a décidé de parrainer l’initiative auprès de la Fondation de son entreprise.

Changer ses habitudes est un acte long et difficile. Grâce à son modèle d’accompagnement longue durée, OSE ZD permet à ses bénéficiaires de s’inscrire dans un nouveau mode de vie. L’évolution de l’association est constante et la demande croissante. Pour continuer d’apporter un accompagnement de qualité au plus grand nombre, OSE ZD a besoin de s’outiller en développant son application. »

 

Un accompagnement de plus en plus sollicité

En 2019, l’association a suivi 21 familles en Essonne grâce à un partenariat avec le syndicat de traitements des déchets sur le territoire, le SIOM. Devant les résultats – baisse de plus de 30% du poids des poubelles – l’instance a réitéré sa confiance à OSE ZD et lui a confié l’accompagnement de 60 familles en 2020. Parallèlement, d’autres villes situées en Ile-de-France sollicitent l’association, dont la Communauté d’agglomération de Paris Saclay inscrivant 8 familles résidant dans 8 villes du département. Grâce à l’application, en quelques clics, chaque famille peut alors faire un reporting précis du poids de ses déchets, immédiatement transmis auprès de l’association.

« Le côté très mesurable des déchets est en réalité une manière déguisée d’amener les familles vers une transition écologique. A la fin de l’accompagnement, elles ont enclenché un nouveau mode de consommation éco-responsable. » - Julie Andlauer, présidente d’OSE ZD.

Mais la session d’accompagnement de 2020 est perturbée en mars par le premier confinement. Tous les ateliers en présentiel sont annulés. Le suivi par l’application endosse alors un rôle de premier plan.

Les familles n’avaient plus accès aux lieux de courses habituels, cela a été compliqué pour elles de se retrouver avec beaucoup d’emballages plastique dans le caddie. Nous avons réussi à nous adapter pour tout faire à distance et les aider à maintenir le cap. »

Cette expérience a finalement conforté les familles dans leur souhait de changer leur mode de vie. Et la capacité de résilience de l’association lui a donné les outils et méthodes nécessaires pour faire face aux nouveaux contretemps dus à la crise sanitaire. La session d’accompagnement de 2020 a porté ses fruits et su faire preuve de son impact positif.

Le suivi de l'appli OSE ZD

 

De nouvelles perspectives de développement en 2021

Devant les résultats probants de la précédente session, le SIOM a renouvelé le suivi de 60 familles par l’association en 2021. La Communauté d’agglomération Paris Saclay a quant à elle sollicité l’accompagnement de 20 familles.

L’été dernier, Julie Andlauer et son équipe ont retravaillé l’accompagnement pour lui apporter de nouveaux modules. En ligne de mire : rendre les familles encore plus actrices de leur projet de transition, en réfléchissant à son aspect « psychologique ». L’idée est d’aller étudier les motivations, les freins, la crainte du regard extérieur lorsque par exemple on refuse un emballage ou contenant en plastique dans un commerce.

Cet aspect pourrait être intégré aux ateliers collectifs, par des temps d’échanges entre familles, mais il pourrait aussi faire l’objet de « bulles de parole » pour celles et ceux qui rencontreraient des réticences, notamment dans leur foyer. OSE ZD souhaite aussi encourager les échanges de trucs et astuces entre familles afin de créer et entretenir un lien constructif entre elles.

L’association a par ailleurs de nouvelles ambitions. Désormais outillée pour répondre à davantage de familles, OSE ZD va démarcher les entreprises pour étendre et prodiguer les bonnes pratiques à de nouveaux bénéficiaires. Car chaque personne accompagnée est un ambassadeur Zéro Déchet en devenir auprès de ses amis, son entourage, ses voisins, l’école de ses enfants. Et OSE ZD entend bien susciter de nombreuses vocations sur le territoire francilien.

 

*Baromètre GreenFlex, novembre 2019

Fermer
Fermer