Aller au contenu principal
Par Fondation Bouygues Telecom - Publié le 4 décembre 2020 - 10:15 - Mise à jour le 4 décembre 2020 - 10:34
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Ouvrir le bénévolat de compétences aux demandeurs d’emploi

Demain, c’est la journée mondiale du bénévolat. Chacun d’entre nous peut mettre gratuitement ses compétences au service d’associations qui en ont besoin. Et c’est tout l’objet de Passerelles & Compétences et sa vingtaine d’antennes locales. Cette année, la structure a mis en place un nouveau programme innovant : promouvoir les missions en bénévolat de compétences auprès des personnes en recherche d’emploi. L’initiative a reçu le soutien de la Fondation Bouygues Telecom grâce au parrainage d’un collaboratrice, Lola Chavigny. Elle a répondu à l’appel à projets mené chaque année auprès des salariés engagés dans une association.

Passerelles pour l'emploi
Passerelles pour l'emploi

« Passerelles pour l’emploi », une boucle vertueuse entre chercheurs d’emploi et monde associatif

Passerelles & Compétences accompagne chaque année plus de 600 associations, grâce à son vivier de 6500 bénévoles. Marketing, communication, juridique, ressources humaines, informatique, recherche de financements… voilà quelques problématiques récurrentes, et autant de domaines dans lesquels les associations ont besoin d’un renfort de compétences dont elles ne disposent souvent pas en interne.

La plupart du temps, les bénévoles sont des actifs pleinement insérés en entreprise. Mais pourquoi ne pas mettre aussi à contribution les demandeurs d’emploi ? Ces derniers trouvent là à la fois une manière de pratiquer leurs compétences, de rendre leur disponibilité très utile et d’acquérir une expérience hautement valorisable lors d’un prochain entretien d’embauche.

Lola Chavigny, collaboratrice Bouygues Telecom, a décidé de parrainer le programme auprès de la Fondation de son entreprise.

J'ai rejoint l'équipe marketing bénévole de l'association Passerelles et Compétences afin de mettre mon expertise au service de causes importantes pour moi. J'ai le sentiment de participer à l'effort général de soutien aux personnes en situation de fragilité. Le projet Passerelles pour l'Emploi est innovant et soutient des personnes en situation à risque d'exclusion. Les associations qui agissent pour l'insertion sociale et professionnelle ont plus que jamais besoin de recruter des bénévoles.

 

Déploiement et pérennisation en 2020

Pour faire connaître le dispositif, Passerelles & Compétences a mené cette année de nombreuses actions de sensibilisation. La structure intervient lors d’événements destinés aux demandeurs d’emploi, et se rapproche de Pôle Emploi afin que les conseillers, une fois informés, deviennent prescripteurs. Lorsque des candidats en recherche d’emploi répondent à un profil recherché par les associations, ils se voient ainsi proposer une mission bénévole. Passerelles & Compétences met ensuite en place un suivi personnalisé par des coachs RH pour débriefer de la mission, et la mettre en valeur sur le CV.

Le programme Passerelles pour l’emploi prévoit aussi de s’adresser aux bénéficiaires du RSA. Une expérimentation a été menée au préalable en 2019 avec le Conseil Départemental de l’Essonne. Une équipe dédiée de Passerelles & Compétences a alors travaillé en concertation rapprochée avec les travailleurs sociaux.

C’est un dispositif que l’on va faire monter en puissance, explique Victoire Stahl, chargée des partenariats au sein de Passerelles et Compétences. Nous venons d’avoir la confirmation de sa pérennisation sur trois ans, et ce dans toute l’Essonne.

Pendant les confinements, les présentations auprès de Pôle Emploi, notamment en Seine-Saint-Denis, ont été effectuées à distance. La crise sanitaire a mis à mal les associations dans leur fonctionnement, générant de nombreuses questions susceptibles de faire l’objet d’une mission. Le bénévolat de compétences a eu un rôle important à jouer.

Les associations ont été déboussolées par la situation. Elles étaient en état de sidération tout en ayant à cœur de continuer leur action, analyse Victoire Stahl. Elles avaient besoin de nous pour trouver des bénévoles qui les accompagnent dans leur gestion de la crise. Nous nous sommes adaptés et nous avons tout passé à distance. Pour nous, c’était très important de continuer à les accompagner.

Passerelles & Compétences vient de signer une convention avec Pôle Emploi pour essaimer les sessions de sensibilisation. L’APEC pourrait également être mise à contribution, afin de proposer les missions bénévoles à leurs adhérents en recherche d’emploi.

Fermer
Fermer