Aller au contenu principal
Par Fondation Paris Habitat - Publié le 25 avril 2021 - 10:00 - Mise à jour le 25 avril 2021 - 10:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Lutte contre l’isolement des personnes fragiles : découvrez les lauréats de notre 1er appel à projets !

Notre premier appel à projets a été mené au premier semestre 2020. Il a permis d’identifier et de soutenir 8 projets expérimentaux ayant pour but de lutter contre l’isolement des personnes fragiles sur le territoire de la métropole parisienne.

 

L’isolement social, défini par le Conseil économique, social et environnemental comme « la situation dans laquelle se trouve la personne qui, du fait de relations durablement insuffisantes dans leur nombre ou leur qualité, est en situation de souffrance et de danger », toucherait un français sur dix*. Leurs profils sont variés : les personnes âgées isolées, les familles monoparentales, les personnes en situation de fragilité socio-économique... Le handicap ou la perte d’autonomie ainsi que la non-maîtrise de la langue française peuvent par ailleurs être des facteurs aggravant l’exclusion sociale.

Pour soutenir des projets d’expérimentations ou de recherche-action qui répondent à ces enjeux en cherchant à retisser un lien social distendu ou abîmé, la Fondation a doté son premier appel à projets de 400 000 €.

Après étude de la recevabilité des 86 projets reçus par l’équipe de la Fondation, huit lauréats ont été sélectionnés par le Comité d’initiatives de la Fondation, composé de sept administrateurs, sept collaborateurs de Paris Habitat et trois experts extérieurs. Les projets ont été jugés sur leur pertinence, leur qualité, leur pérennité ainsi que leur démarche d’évaluation. Tous ont reçu un soutien financier mais peuvent également bénéficier, si nécessaire, d’un accompagnement, de la mise à disposition de terrains d’expérimentations ou encore de mécénat de compétences de la part des collaborateurs de Paris Habitat.

Les 8 lauréats

 

Wake up Café

La fabrique de la remobilisation : réinsertion des personnes détenues et sortant de prison pour une société inclusive et apaisée. >> Recherche-action >> Paris 15e

Le projet :

Proposer aux jeunes sortant de prison un parcours personnalisé (logement, santé, emploi, démarches administratives), un accompagnement « dedans-dehors » sur-mesure, ainsi qu’une communauté d’entraide. Objectif : lutter contre la récidive et l’isolement jusqu’à la réhabilitation complète, le retour à l’emploi ou l’intégration d’une formation.

 

Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s

La Ronde des Femmes >> Expérimentation >> Paris 20e

Le projet :

Renforcer l’accès aux droits en matière de santé et les compétences psycho-sociales des femmes étrangères enceintes et jeunes mamans en situation de vulnérabilité durant la période de périnatalité. Le projet s’appuie sur la mise en place d’un groupe de parole avec des réunions hebdomadaires, l’intervention d’experts en fonction des besoins exprimés par le groupe et le soutien individuel des femmes pour les orienter notamment dans le parcours de soins.

 

Solidarités Nouvelles face au Chômage

Au chômage mais pas seul (e) ! >> Expérimentation >> Val-de-Marne, Hauts-de-Seine et Seine-Saint-Denis

Le projet :

Renforcer la présence de Solidarités Nouvelles face au Chômage auprès des chômeurs isolés en zone rurale et dans les quartiers « populaires ». Après avoir ouvert un numéro vert en mars 2020, l’association formera des bénévoles afin de créer un groupe de solidarité « volant » pour aller à la rencontre des bénéficiaires en Ile-de-France. Ces bénéficiaires sont principalement des femmes seules avec enfants, des jeunes parents sans qualification, des seniors de plus de 50 ans et des personnes relevant des minima sociaux.

 

Basiliade

L’Escale : Un accompagnement global pour les jeunes LGBTQ précaires. >> Recherche-action >> Paris 11e

Le projet :

Mettre à l’abri des jeunes LGBTQ de 18 à 35 ans en rupture familiale et en situation de forte précarité en les logeant dans des appartements LGBTQ non mixtes. Au-delà du logement, le projet prévoit la mise en place d’un réseau de professionnel.le.s socio-sanitaires pour un accompagnement médico-social, psychologique, juridique...

 

Groupe de recherche et de réalisations pour le développement rural (GRDR)

DEFI : Démarche pour l’Engagement des Femmes Immigrées >> Recherche-action >> Grigny et Viry-Châtillon (91)

Le projet :

Améliorer les pratiques des acteurs politiques et sociaux de la ville à l’égard des femmes immigrées en situation de précarité et d’isolement social, tout en les rendant actrices de leur projet de vie et citoyennes engagées. Le projet prévoit : l’analyse des freins et atouts des femmes dans leur parcours d’insertion socio-professionnelle ; l’accompagnement d’un groupe de femmes et l’exploitation de la connaissance théorique et méthodologique qui en découlera afin d’outiller les acteurs du territoire pour une meilleure prise en charge ; le développement d’une méthodologie d’incubation des entreprises et organisations économiques portées par les femmes.

 

BATIK International

Déchiffrons les mémoires >> Recherche-action >> Paris 13e

Le projet :

Rompre l’isolement des personnes migrantes par les différents prismes de la famille (réconciliation des générations issues de l’immigration), de la société (déconstruction des stéréotypes liés à l’immigration) et du logement (renforcement de la participation et de l’autonomisation des migrant-e-s isolé-e-s et fragiles). Le projet comprend à la fois des travaux de recherche, des ateliers de sensibilisation, des ateliers « santé » et des actions participatives.

 

Carton Plein

L’insertion par le travail des personnes sans-domicile : quels enjeux pour quel lien social ? >> Recherche-action >> Paris, Hauts-de-Seine et Seine-Saint-Denis

Le projet :

Étudier et agir sur les liens créés par le dispositif parisien « Premières heures » entre travail, sortie de l’isolement, réinsertion économique et confiance en soi. « Premières heures » est mené par une vingtaine d’associations et permet d’accompagner chaque année plus de 300 personnes vivant ou ayant vécu à la rue et qui sont éloignées de l’emploi. Le dispositif est pensé comme un pré-chantier d’insertion doublé d’un accompagnement social poussé.

 

Helebor

Création de lieux de vie pour personnes en grande précarité, atteintes d'une maladie grave et évolutive

>> Expérimentation >> Paris 12e

Le projet :

Adapter des appartements de coordination thérapeutique en structure d'accueil à vocation palliative pour les personnes en situation de précarité et atteintes de maladie grave et évolutive les menant vers une perte d'autonomie. Le projet vise à répondre à la triple problématique de logement, de continuité des soins et de lien social de ces personnes. Il comprend également la création d'un accueil de jour permettant un accompagnement non-médical précoce et facilitant l’interaction sociale. 

 

* Source : Observatoire de la Fondation de France

 

 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer