Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Autour du salon de l’agriculture, la rédaction a dressé pour vous des initiatives solidaires qui se sont déroulés avec la thématique commune : comment améliorer l’agriculture pour une alimentation saine, en accord avec l’environnement ? Carenews a sélectionné les douze implications venant de groupes, d’associations ou même de particuliers.


Les associations, engagées pour la prévention des risques et la solidarité agricole

 

L’association Eva pour la vie met en relief les études montrant que 3% des fonds de recherche anti-cancer sont alloués aux enfants. Elle souligne le danger de l’exposition des enfants et femmes enceintes aux pesticides, qui aurait tendance à accroître les risques de leucémies et de cancers chez l'enfant.

 

Des engagements sociétaux pour encourager le “ bien manger “

 

La Fondation carrefour, déjà très impliquée dans ses engagements sociaux sur une échelle mondiale, soutient également l’agriculture urbaine. En Argentine, en France et en Roumanie, les projets se multiplient.

Les équipes AccorHotels ont noué un partenariat avec Ateliere Fara Frontiere (AFF) afin de développer un projet solidaire de maraîchage de légumes bio. Le partenariat revendique la fierté de pouvoir expliquer aux clients d’où viennent les légumes cuisinés.


La chef étoilée Anne Sophie Pic continue à s’engager dans la solidarité par le biais d’ateliers de cuisine adaptés aux enfants malades via son Fonds Solidaire. Sa vocation est de “ les aider à retrouver le plaisir de manger “.

 

Une tentative pour mettre des mots sur les problématiques actuelles

 

Tandis qu’un virage plus commercial fait craindre la fin de l’agriculture urbaine à but non lucratif, des problématiques apparaissent : comment manger sainement, durablement et dans le respect de l’environnement ? Plusieurs solutions sont envisagées, telles que l’essor des jardins collaboratifs ou le produire mieux, mais pas plus.

Solaal s’est penché sur les grands invendus en matière de fruits et de légumes avec une conférence intitulée « invendus, invendables : quelles solutions pour les fruits et légumes ? » Les problèmes ont pu être identifiés, tels que la surproduction, l’écart de tri, le retour client, et des solutions envisagées pour mettre fin au gaspillage alimentaire.

Les Banques Alimentaires, accueillies sur le stand de la FNSEA ont pu sensibiliser contre la lutte contre la précarité et le gaspillage alimentaire.



Les appels à projets pour dénicher les meilleures initiatives dans le secteur de l’alimentation


L’appel à projets " 100 jours pour entreprendre " espère trouver des propositions sur le sujet de l’alimentation solidaire. Les inscriptions peuvent être déposées jusqu’au 25 avril pour les porteurs de projets.

La Fondation d'entreprise Georges Truffaut propose de se reconnecter aux jardins en organisant la 4e édition du concours Projet d’Avenir à destination des étudiants de la filière horticole et paysagère, face au développement de nouveaux jardins urbains.

 

Favoriser l’éducation et la formation des acteurs de l’environnement

 

“ Sport dans la ville “ est le fruit du partenariat entre Les Fondations Auchan pour la jeunesse et Le Goût du partage. Avec 5 000 jeunes inscrits dans 32 centres sportifs, le programme est destiné à favoriser leur insertion sociale ou professionnelle via l'activité physique, tout en veillant à leur éducation culinaire.

“ Cœur de Forêt “ s’est intéressé aux personnes qui oeuvrent pour l’environnement et l’amélioration du quotidien des agriculteurs, via le portrait de Bruto Ranaivoson, ingénieur agronome à Madagascar.

, , , , ,