Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 30 août 2018 - 10:55 - Mise à jour le 30 août 2018 - 11:01
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[CHIFFRE] Bénévolat : 69 % des moins de 25 ans sont en quête de sens

Webassoc a lancé en avril dernier un sondage auprès de 457 répondants destiné à mesurer les motivations des bénévoles. Si les chiffres confirment certains enseignements fréquemment mis en lumière par les récentes études sur le sujet (ex : les jeunes sont de plus en plus nombreux à vouloir s’engager), l’association a surtout misé sur une approche décalée afin d’encourager les potentiels bénévoles à franchir le cap. Pourquoi est-on vraiment bénévole en 2018 ? Carenews fait le point !

[CHIFFRE] Bénévolat : 69 % des moins de 25 ans sont en quête de sens

 

Un élan de solidarité qui persiste

 

Bonne nouvelle, les Français semblent toujours aussi nombreux à vouloir s’engager. Leur motivation principale est leur contribution à un monde plus solidaire (63 %), suivie par la quête de sens (54 %). Les jeunes emportent haut la main la palme de la bonne volonté, puisqu’ils sont 69 % (chez les moins de 25 ans) à s’impliquer dans du bénévolat pour donner du sens à leur vie. Des chiffres qui confirment une tendance déjà observée par l’Ifop, qui statuait qu’un jeune sur cinq avait déjà été bénévole en 2017, tandis que France-Bénévolat enregistrait en 2013 une progression de l’engagement de + 32 % chez les 15-35 ans.

 

Des motivations professionnelles

 

La majorité des raisons classées comme “inavouables” par Webassoc sont liées à des considérations professionnelles. 45 % des sondés se préoccupent “d’avoir quelque chose à raconter” durant leur période de chômage, tandis que 38 % souhaitent enrichir leur CV ou développer leur réseau (31 %). Fait notable, l’expérience de bénévolat est également un tremplin social pour un nombre non négligeable d’interrogés. Ils sont plus d’un sur cinq à s’engager pour “boire des bières en bonne compagnie” (21%), et 34 % à déclarer espérer ainsi “rencontrer des gens qui partagent [leurs] valeurs”. Le sondage a été réalisé dans le cadre d’une campagne de communication lancée le 4 juin dernier sur les réseaux sociaux, “#LeDonCestBon”, qui mettait également en avant des témoignages de bénévoles.

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer