[ON Y ÉTAIT] Les Prix de la Fondation SNCF

[ON Y ÉTAIT] Les Prix de la Fondation SNCF
Le 11 décembre dernier, la Fondation SNCF recevait à l’Auditorium du campus Wilson, à La Plaine Saint-Denis, les collaborateurs les plus engagés de sa direction centrale pour sa remise de prix annuelle. La cérémonie, dupliquée dans plusieurs régions de France durant les mois de novembre et décembre, a permis de saluer l’engagement des salariés de la SNCF auprès des associations. Ces derniers ont la possibilité de porter les associations dans lesquelles ils s’impliquent bénévolement auprès de la fondation, ou de faire du mécénat de compétences. Tous les ans dans l’Hexagone, plus de 5 500 salariés s’engagent depuis 2013, sur près de 400 projets.  


 

De nombreuses modalités d’engagement pour les salariés

 

Marianne Eshet, déléguée générale de la Fondation SNCF, a introduit les festivités en revenant sur les évolutions majeures des derniers mois, à savoir la progression du volume et du périmètre d’action de la fondation dans un contexte de hausse du besoin de bénévoles dans les associations et d’une prise de conscience générale. Mais ce jour, l’honneur était aux collaborateurs, de plus en plus nombreux à s’engager auprès de la fondation. En début de cérémonie, une cinquantaine d’entre eux ont été récompensés pour leur engagement bénévole auprès d’associations comme la Fédération Française d’Escrime, La Cravate Solidaire, Ensemble contre le cancer, Danton Coeur, UniR Universités & Réfugié·e·s ou encore Topophone. Nouveauté cette année, le jury de la fondation avait également pré-sélectionnés cinq structures (Ass des As, le Judo club de Courcelles, Le Bourg-Dun festif, TCAP et l’Asac), soumises au vote des salariés pour déterminer le montant de leur dotation. Plus de 10 000 votes ont été enregistrés, “très satisfaisant” pour une première, ainsi que l’a noté Marianne Eshet. Un temps était également consacré à la mise en avant du mécénat de compétences. Là encore, plusieurs salariés sont venus témoigner au pupitre, parmi lesquels Marie Savinas, directrice des Ressources Humaines d’Epic SNCF. “En tant que DRH, j’ai le sentiment que le mécénat de compétences est la création d’un lien avec l’extérieur. C’est coudre l’entreprise avec la société”, a-t-elle déclaré.

 

Un engagement croissant de la part des salariés

 

10 000 salariés, un chiffre clé pour la Fondation SNCF ? En effet, à horizon 2021, 10 000 salariés devraient être engagés à travers les différents dispositifs mis en place par la fondation, soit deux fois plus qu’aujourd’hui.





 

, , , , ,