Aller au contenu principal
Par Crédit Agricole - Publié le 21 février 2019 - 09:10 - Mise à jour le 15 mars 2019 - 08:41
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[MÉCÉNAT CULTUREL] L’art comme lien social et solidaire

Dans l’énergie créative se trouve une source inestimable d’épanouissement, de partage et de transformation. C’est pourquoi le fonds de dotation InPACT - Initiative pour le Partage Culturel – propose aux plus vulnérables de participer à une aventure artistique de haut vol. Crédit Agricole en est l’un des mécènes fondateurs, engagé depuis les premières heures dans son financement et sa gouvernance.

[MÉCÉNAT CULTUREL] L’art comme lien social et solidaire

 

 

 

L’art pour retrouver le chemin de la parole et de l’estime de soi

 

InPACT est une plateforme conjugant énergies publiques et privées, entièrement financée par des fonds privés. Elle s’adresse à tous ceux qui sont éloignés de la culture et de l’art, bien souvent dans des situations de grande vulnérabilité. Et ce pour de multiples raisons : situation sociale difficile, exclusion, maladie, perte d'autonomie… Toutes ces situations où parler d’art semble hors sujet. Le pratiquer encore davantage.

Et pourtant : « on le voit à chaque fois, les bienfaits d’un projet artistique changent tout », raconte Laurence Drake, présidente d’InPACT. « Les résultats sont incroyables. » InPACT finance, organise et coordonne la venue d’un artiste dans un lieu social prédéfini – centres sociaux, EHPAD, CHUM, CADA, centres de détention –, pour y conduire un projet conçu sur-mesure. Du « cousu main », comme le précise Laurence Drake. Le sujet de leur vulnérabilité n’est jamais abordé ; seule compte la liberté de créer, d’interagir, et ce faisant, de se reconstruire.

Depuis sa création, InPACT a accompagné 148 projets artistiques touchant plusieurs milliers de personnes, d’une durée variable entre quelques mois et plusieurs années. La structure collabore avec une centaine d’artistes par an. Elle contribue en moyenne à 56 % du coût total de chaque projet.

 

24 projets menés en 2018 dans toute la France

 

Parmi les projets, InPACT a travaillé avec la compagnie de théâtre Sapiens Brushing et le centre social de Montreuil à la conception d’un spectacle. Sur scène : vingt femmes qui ne se connaissent pas. Après quatre mois de travail, le spectacle Aguas Vivas en a fait un groupe soudé, capable de mêler chorégraphies, improvisations, déclamations de textes et chant. En laissant leur part artistique s’exprimer, elles affirment avoir réussi à regagner l’énergie nécessaire pour mener leurs batailles quotidiennes.

À l’autre bout de la France, près de Toulouse, les artistes circassiens de La Grainerie sont intervenus auprès de dix détenus du centre de détention de Muret. Si la parole est verrouillée en prison, les arts du cirque expriment en gestes ce que les mots ne peuvent pas dire. Pendant six mois, le groupe a élaboré un spectacle intitulé « Points d’Accroches ». Ou comment s’accrocher à l’autre pour rester debout, se relever si on lâche et apprendre à tenir bon.  Trois représentations ont été données hors les murs – ce qui est exceptionnel au vu du contexte carcéral.

Plus à l’ouest, à Mérignac, dans la périphérie de Bordeaux, la résidence du Mas de Barail a vu son jardin en friche devenir une balade poétique entremêlant plantes colorées et senteurs, œuvres d’art ou musique. Pour créer ce paysage onirique, deux artistes ont travaillé avec les résidents, tous en situation de handicap physique lourd. Aujourd’hui, le jardin est ouvert au public et le lycée agricole de Bordeaux vient régulièrement entretenir le lieu, toujours avec le concours des résidents.

 

De nouveaux horizons pour 2019

 

L’équipe d'InPACT évolue et accueille une nouvelle déléguée générale, Marine de Cenival. Elle souhaite, en duo avec Laurence Drake, continuer d'élargir le territoire d'action d'InPACT en renforçant sa présence au nord et à l'est de la France et l'étendre aux territoires d'outre-mer.

Un autre défi de taille l’attend par ailleurs : « nous avons besoin de nouveaux donateurs pour pérenniser notre action. Or sur le terrain on voit bien que l’urgence à agir se fait de plus en plus pressante. » InPACT cherche donc à s’agrandir et à accueillir de nouvelles personnalités, avec qui entretenir, tout comme le Crédit Agricole depuis l’origine, « une relation forte et de confiance ».

 

Consultez le rapport d'activité 2017 du Fonds de dotation InPACT, dont Crédit Agricole est membre fondateur

 

Crédit photo : Loïc Bocat

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer