Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 13 mai 2019 - 06:46 - Mise à jour le 21 octobre 2019 - 05:47
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[POSITIVONS] Un camping car pour offrir une douche et du réconfort aux SDF

À Montpellier, un camping-car pas comme les autres déambule dans les rues de la ville depuis mi-avril 2019.  Aller à la rencontre des personnes en situation de rue ou SDF et leur proposer un service d'hygiène et d'accueil gratuit, telle est l’ambition de la Bulle. Son objectif ? Préserver la dignité et l’estime de soi.

[POSITIVONS] Un camping car pour offrir une douche et du réconfort aux SDF

 

 

« Avec trois amis, nous avions le souhait de concrétiser notre désir d’engagement dans une action à destination de personnes sans logement ou mal logées. À la suite de la découverte du concept de “douche mobile” créé et développé au travers de l’association parisienne Mobil'douche, nous sommes entrés en lien avec des associations et des professionnel.le.s travaillant auprès des personnes sans chez soi », explique Sara Le Goff, co-fondatrice du projet.

 

Du réconfort, une douche, des vêtements et une collation

 

Le projet ? Réaliser des maraudes grâce à une équipe bénévole en proposant une douche, une collation, des vêtements en fonction des besoins et surtout une oreille attentive, à bord d’un camping-car ré-aménagé. Actuellement, celui-ci circule deux fois par semaine.

 

« La bulle-douche nomade » a pu voir le jour grâce à une campagne de financement participatif, au soutien du Craps (centre de réflexion et d'action psycho-sociale), d’associations, d’entreprises et de la Ville de Montpellier. Des collectes de dons ont également été réalisées au sein du supermarché collaboratif La Cagette. Résultat ?

Des produits d'hygiène, des vêtements et produits alimentaires ont pu être collectés. Les particuliers peuvent aussi donner des échantillons et des vêtements.

 

Un  travail en réseau avec les associations

 

À Montpellier, une partie des personnes en situation de précarité n’ont pas recours aux services d'hygiène proposés.Cela peut s'expliquer, entre autres, par la saturation des services existants, l'éloignement géographique des structures situées en centre-ville, ou encore par un processus de marginalisation avancé. « À la suite d'échanges avec les différentes acteurs sur place, des rencontres et des observations de terrain, nous avons décidé de lancer le projet », raconte-t-elle avant de préciser « qu’à Montpellier, contrairement à Paris, il n’y a pas de bains- douches publics ».

 

Le travail sur place est réalisé main dans la main avec les associations. « Par exemple, les équipes du Samu Social sur place nous indique où aller. Dans le sens inverse, nous réorientons parfois les personnes en situation de précarité vers d’autres services en fonction de leurs besoins », souligne Sara. Une vigilance est tout de même accordée à ne pas renforcer l’isolement de ces personnes en évitant que la Bulle se substitue au lieu d’accueil.

 

«  L’outil c’est la douche, mais c’est d’abord la rencontre »

 

Ce qui compte, c’est d’abord la rencontre ! Après avoir échangé avec les associations, cette équipe a choisi un camping-car pour l’aspect convivial et pour en faire un vrai outil professionnel. D’ailleurs, l’espace salon et la salle de bain ont été agrandis.  « L’outil c’est la douche, mais c’est d’abord la rencontre », tient à préciser cette monitrice éducatrice de formation.

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer