Mobilité sociale : la Fondation Transdev organise une journée d’échanges 

Mobilité sociale : la Fondation Transdev organise une journée d’échanges 
Mardi 18 juin 2019, la Fondation Transdev organisait une journée consacrée aux enjeux liés à la mobilité sociale au théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis. Institutionnels, représentants d’associations et salariés du groupe, ils étaient plus de 250 à participer aux débats, tables rondes et ateliers organisés pour l’occasion.




 

 

Dans le hall du théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis, les invités, collaborateurs du groupe, porteurs de projets associatifs, élus locaux  et experts, arrivent des quatre coins de la France. 250 personnes ont fait le déplacement pour participer à la journée « Solidaires Ensemble », organisée par la Fondation Transdev et consacrée à la mobilité sociale. Au programme de cette journée animée par la journaliste Sylvia Amicone (LCI), des débats et tables rondes le matin suivis d’ateliers thématiques l’après-midi.

 

Après l’introduction de la journée par Thierry Mallet, Président-Directeur Général du groupe Transdev et Président de la Fondation et Stéphanie Bachelet, Déléguée générale, place aux experts pour débattre des enjeux de la mobilité sociale sur les territoires. Sur la scène on trouve Louis Gallois, Président de la président de la Fédération des acteurs de la solidarité, Jean-Paul Bailly, Président du réseau Les entreprises pour la Cité et Eric Lombard, Directeur Général du Groupe Caisse des Dépôts. Quelles solutions pour garantir la mobilité sociale dans les territoires ? De l’avis des trois intervenants, il faut davantage miser sur l’éducation dès le primaire et redynamiser les territoires par l’écoute des élus locaux, la réindustrialisation et le soutien aux acteurs de l’économie sociale et solidaire.

 

Après la pause café, c’est le moment de découvrir deux actions de terrain soutenues par la Fondation dans le champ de l’éducation : un partenariat de tutorat périscolaire noué il y a 5 ans entre l’école de commerce Essec et la ville de Drancy, en Seine-Saint-Denis, puis l’association Ma chance à moi qui propose un accompagnement éducatif et pédagogique aux enfants issus de familles en difficultés éducatives habitant les quartiers prioritaires. Sur scène, par binôme,  les porteurs de projet retracent l’histoire de leur action, l’évolution du projet ainsi que les résultats obtenus (Aude Lagarde maire de Drancy et Chantal Dardelet, Directrice du pôle égalité des chances de l’Essec puis l’ex-industriel André Payerne avec la thérapeute Catherine Dolto pour Ma chance à moi). 

 

C’est l’heure de la pause déjeuner. Le public se détend autour du buffet avant de filer aux six ateliers thématiques de l’après-midi. Quels leviers pour ouvrir les parcours de réussite en matière d’éducation ? L’accès à la culture, premier pas vers l’émancipation sociale ? Comment lever les freins psychologiques et sociaux à l’insertion professionnelle ? Voici un échantillon des questions auxquelles ont tenté de répondre acteurs associatifs, élus locaux, experts et parrains du groupe Transdev grâce à leurs expériences du terrain.

 

Après l’interlude artistique proposé par la compagnie de théâtre Tamèrantong!, Stéphanie Bachelet, accompagnée d’Hervé Baron, DRH de Transdev France et Salima Saa, directrice commerciale des collectivités locales du groupe Transdev montent sur scène pour  clore cette journée. Tous les correspondants du groupe présents, parrains et marraines d’associations sont invités à les rejoindre pour la photo de famille. Une manière de remercier les salariés du groupe qui, sur l’ensemble du territoire, repèrent et accompagnent  bénévolement les 300 projets associatifs aujourd’hui soutenus par la Fondation Transdev.

 


 

, , , , , ,