Aller au contenu principal
Par DIFFUZ - Publié le 3 juillet 2019 - 07:49 - Mise à jour le 3 juillet 2019 - 09:12
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Quand la technologie vient au secours de la planète !

Face à l’urgence climatique et sociale, la technologie peut-elle apporter des réponses au défi inédit et majeur que nous allons devoir relever ? Diffuz était présente entre le 19 et 22 juin 2019 à l’International Cleantech Week d’Annecy, pour y découvrir les solutions possibles. A l’occasion d’une table ronde, nous avons pu également discuter de notre soutien auprès de partenaires associatifs engagés dans la protection de l’environnement.

Quand la technologie vient au secours de la planète !

Les deux jours passés à l’International Cleantech Week, événement unique favorisant les synergies entre des acteurs motivés pour relever ce défi, sont source d’espoir, l’utopie devenant enfin une réalité industriellement, économiquement et socialement viable. Plusieurs conférences et tours de table ont permis de découvrir des projets et des start-up innovantes. En voici une sélection synthétique. 

 

Reconnecter l’Homme à la nature

Luc Moreau (glaciologue) et Jean-Baptiste Bosson (chercheur), ont rappelé l’urgence d’agir notamment dans la protection des glaciers. Tout est lié. La fonte des glaciers entraîne une élévation du niveau de la mer et une accélération du réchauffement climatique par un emballement du système, la couleur foncée de la mer retenant davantage la chaleur que la couleur blanche de la glace. Les glaciers ont déjà perdu 30% de leur volume en 150 ans ! Avec la fonte totale des glaciers, la mer monterait de 60 mètres et la terre deviendrait une étuve (+7°c par rapport à la température actuelle). Il est donc impératif et urgent que l’Homme se reconnecte à la nature pour sa propre survie ! Et l’urgence est bien réelle : ils estiment que nous avons entre 5 et 25 ans pour arrêter le processus destructeur actuel et limiter à moins de 2°c l’augmentation du réchauffement climatique.

Mais comment reconnecter l’Homme à la nature ? - En mettant l’écologie au cœur de nos projets politiques - En agissant localement pour des conséquences globales - En s’appuyant sur la jeunesse, nos futurs leaders politiques - En motivant les gens à agir sur des causes qui les touchent - En repensant le tourisme, notre consommation, nos modes de vie - et en rappelant à chacun l’urgence absolue de changer la trajectoire de l'humanité : la reconnexion de l'homme à la nature est le plus grand défi de tous les temps !

 

Encourager localement l’économie circulaire

La ville d’Annecy a présenté sa politique volontariste en matière de réduction des déchets et les résultats sont encourageants : la production de déchets par habitant a été réduite de 12% entre 2014 à 2018. Ce résultat s’appuie sur des actions concrètes menées : organisation d'un salon de l’économie circulaire et de journées thématiques, création d’un site interne dédié www.zero-gaspillage.fr, utilisation des réseaux sociaux pour mobiliser les citoyens, création d’une pépinière d’entreprise et de start-up spécialisées dans l’économie circulaire. Autre initiative présentée, la création de composteurs de quartiers et d’une usine de méthanisation territoriale. Les écoles sont aussi fortement impliquées, les élèves devenant ainsi des ambassadeurs de l’environnement et participant à l'éducation de leurs parents ! Enfin, tous les élus présents ont rappelé que l’économie circulaire était créatrice d’emplois locaux.

 

L’économie circulaire et durable, source d’innovation et de création de valeurs pour les entreprises

Voici quatre exemples d’entreprises apportant des solutions concrètes à des problèmes majeurs : la consommation exponentielle d’énergie au sein des datacenters, le recyclage du plastique et des mégots de cigarette et la consommation d’eau.

1.     Les datacenters consomment 7% de l’énergie mondiale et émettent 5% des gaz à effet de serre. Ce chiffre, déjà colossal, augmente de manière importante avec l'usage massif des nouvelles technologies. Alors comment diminuer de 80% la consommation d’énergie sur le système de refroidissement des datacenters ? L’entreprise Immersion4 propose un procédé innovant en plongeant les serveurs dans un liquide adaptée, en évitant ainsi l’utilisation de ventilateur, de coque plastique et la climatisation de tout un bâtiment.

2.     Fabriquer des maisons grâce à la réutilisation du plastique

Même si nous devons tous réduire drastiquement notre consommation de plastique, la quantité déjà produite et à produire reste considérable. Plus de 11 000 tonnes de plastiques sont produites chaque seconde, soit plus du poids de la tour Eiffel ! Comment faire de cette matière polluante une matière première pour répondre aux besoins de l’industrie du bâtiment ? C’est le défi lancé par l’entreprise Ustinov Hoffman Construction System. Ils ont inventé un processus de transformation des bouteilles en plastique en granules de PET servant ensuite à fabriquer des panneaux modulables pour construire maisons, écoles ou immeubles. Afin de favoriser les circuits courts, cette technologie est transférable sous forme de licence.

3.     Recycler les mégots en mobiliers urbains  Toxique et non bio-dégradable, 1/3 des mégots finit incinéré. Les 2/3 restants sont jetés au sol et finissent en fin de parcours dans les cours d'eau. Avec plus de 4 000 substances toxiques, le mégot de cigarette est le 3ème déchet le plus mortel dans nos mers et océans. GreenMinded est une association qui s'engage à sensibiliser la société à l'impact environnemental des mégots de cigarettes et à démocratiser le recyclage de ce déchet plastique. Pour cela, elle fait le lien entre MéGO!, l'unique usine française de recyclage de mégots et les citoyens, les acteurs publics et privés. L’association propose des kits de recyclage et différents cendriers pour vous permettre de collecter et recycler vos mégots. Les mégots seront dépollués et recyclés en mobilier urbain.

4.     Réduire de 70% sa consommation d’eau C’est possible grâce un pommeau de douche innovant, connecté et ludique, le pommeau HYDRAO.

 

Faciliter la mobilisation des citoyens sur les enjeux climatiques

Pour favoriser l'engagement des citoyens, trois leviers ont été partagés : le premier est politique en faisant évoluer les lois. Par exemple, le projet de loi LOM prévoit de mettre fin à la vente de voitures à essence ou diesel d'ici 2040. Le deuxième levier regroupe les mouvements sociaux comme « la marche pour le climat », les associations locales ou nationales, les initiatives citoyennes d’organisation de ville en transition. Enfin, le troisième levier s’appuie sur le digital afin d’encourager le plus grand nombre à s’engager. C’est le pari que nous faisons avec diffuz.com en facilitant, au travers des défis solidaires ponctuels, la rencontre entre des associations ou collectifs engagés et des citoyens prêts à agir pour une société plus solidaire et durable. 

 

La Macif avec Diffuz, partenaire de l’événement

Le groupe Macif est fortement engagé sur les enjeux climatiques notamment via Macif Course au Large et ses engagements RSE. Il a également plusieurs partenariats comme avec le Muséum National d’Histoire Naturelle pour l’exposition “Océan, une plongée insolite”, ou avec Surfrider Foundation Europe pour des projets de protection des océans et des littoraux.

 

International Cleantech Week, un événement à essaimer

C’est un très beau défi que toute l’équipe des salariés et bénévoles de l’association 5ème élément ont réussi brillamment à relever. Regrouper sur une même semaine des acteurs politiques nationaux et locaux, des entreprises innovantes, plus de 1500 collégiens, des centaines de citoyens pour comprendre, apprendre, imaginer, essaimer un avenir viable et enviable. Un immense bravo à tous et un encouragement à poursuivre et démultiplier cet événement innovant et, plus que jamais, nécessaire. 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer