Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 29 octobre 2019 - 14:37 - Mise à jour le 31 octobre 2019 - 09:24
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[AÀP] «16 Days 16 Films»: mettre fin aux violences faites aux femmes avec Kering

En 2018, à l’occasion des « 16 jours d’activisme pour l’élimination des violences faites aux femmes », Modern Films a lancé la première édition de « 16 Days 16 Films » au Royaume-Uni, une compétition récompensant des courts-métrages de réalisatrices sur ce thème. Cette année, la Fondation Kering a choisi de s’associer à Modern Films afin de donner au projet “16 Days 16 Films” une dimension internationale et d’élargir l’appel à candidatures à la France et à l’Italie. Les réalisatrices des 3 pays ont jusqu'au 31 octobre 2019 pour déposer leur projet sur le site dédié. Les 16 courts métrages sélectionnés seront annoncés en novembre 2019. Trois finalistes seront sélectionnées par un jury et récompensées lors d’une projection à Londres en décembre 2019. Chacune recevra un soutien financier et le premier prix se verra également offrir la possibilité de créer le prochain message d’intérêt public pour UK Says No More.

[AÀP] «16 Days 16 Films»: mettre fin aux violences faites aux femmes avec Kering

 

 

16 jours d’activisme pour l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles

 

Chaque année, entre le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes et le 10 décembre, Journée des droits humains, 16 jours sont consacrés par ONU Femmes à des actions visant à mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles partout dans le Monde.

Inspiré par cette initiative, Modern Films a lancé en 2018, la première édition de “16 Days 16 Films”. Cette initiative récompense des courts-métrages qui luttent contre les violences faites aux femmes en appelant au changement et à la responsabilisation. En 2018, 89 films ont été soumis à l’examen du jury et le premier prix a été remis à Jayisha Patel pour son court-métrage intitulé : « Circle ». Les deuxième et troisième prix ont été remis à « Everybody’s Business » de Miranda Stern et « Silence » de Fiona Compton.

Une deuxième édition aura lieu cette année du 25 novembre au 10 décembre 2019 en partenariat avec la Fondation Kering : Cette deuxième édition concerne non seulement le Royaume-Uni, mais aussi la France et l’Italie. “16 Days 16 Films” bénéficie du soutien de UK says no more au Royaume-Uni, une campagne nationale de sensibilisation afin de mettre un terme aux violences conjugales et sexuelles au Royaume-Uni, de Chayn Italia, en Italie et de En avant toute(s), en France. Les 16 courts métrages sélectionnés seront annoncés en novembre.

Trois finalistes seront sélectionnées par un jury et récompensées lors d’une projection à Londres en décembre. Chacune recevra un soutien financier et le premier prix se verra également offrir la possibilité de créer le prochain message d’intérêt public pour UK Says No More.

 

Conditions de participation 

 

Les films ne doivent pas durer plus de 25 minutes et peuvent être réalisés à l'aide de téléphones, d'appareils photo ou de tout autre matériel. Ils peuvent être de tout genre, traditionnels ou expérimentaux. Les films doivent explorer des thèmes inspirés par la campagne des 16 jours d'activisme contre les violences faites aux femmes. Pour en savoir plus : https://filmfreeway.com/16Days16Films

 

Les 16 courts métrages sélectionnés seront annoncés en novembre 2019. Trois finalistes seront sélectionnées par un jury et récompensées lors d’une projection à Londres en décembre 2019. Chacune recevra un soutien financier et le premier prix se verra également offrir la possibilité de créer le prochain message d’intérêt public pour UK Says No More.

 

Calendrier de l'appel à candidatures

 

- Clôture de l'appel à projets le 31 octobre 2019

- Annonce des 16 cours-métrages sélectionnés en novembre 2019

- Novembre : sélection par un jury des 3 finalistes

- Ces 3 finalistes seront récompensées lors d'une projection à Londres en décembre 2019.

 

La Fondation Kering

 

Dans le monde, 1 femme sur 3 est ou sera victime de violences au cours de sa vie. Depuis 2008, la Fondation Kering lutte contre ces violences qui touche toutes les cultures et toutes les classes sociales. Pour maximiser son impact, la fondation travaille main dans la main avec un nombre limité de partenaires locaux dans les trois principales régions d’implantation du Groupe: le continent américain, l’Europe de l’Ouest et l’Asie.

La Fondation soutient des organisations locales qui mettent les femmes victimes de violences au cœur de leurs programmes. Depuis 2018, la Fondation Kering a décidé d’engager les plus jeunes dans la lutte contre les violences faites aux femmes, notamment les jeunes hommes et les garçons. La fondation travaille également à faire évoluer les comportements, au sein de Kering comme dans la société en général. Elle déploie des formations sur les violences conjugales à destination des collaborateurs du Groupe et a créé, en 2018, avec la Fondation Face, « Une femme sur trois », le premier réseau européen d’entreprises s’investissant dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Enfin, elle organise des campagnes de sensibilisation internationales (White Ribbon for Women dans le cadre de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes), tout en impliquant les 35 000 collaborateurs de Kering à travers le monde.

Site : www.keringfoundation.org

Twitter : @KeringForWomen

 

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer