Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Inauguration d'un nouveau bâtiment au lycée Nazou Ana

Inauguration d'un nouveau bâtiment au lycée Nazou Ana
Le nouveau bâtiment de 16 salles de classe du lycée de filles Nazou Ana (Djalalabad) vient d’être inauguré lors de la mission bénévole d’Etienne Gille, en septembre 2014.


La première pierre du bâtiment avait été posée le 11 septembre 2013 et la construction aura duré dix mois, accusant un certain retard en partie dû aux travaux supplémentaires demandés par le Ministère de l’Education, l’impossibilité de peindre pendant la saison des pluies, une main d’œuvre insuffisante et la modification des plans de la toiture.

La construction de ce bâtiment de deux niveaux permet de fournir un cadre adéquat à un enseignement de qualité à 1 600 élèves supplémentaires de cet établissement de jeunes filles. La capacité d’accueil de l’établissement est ainsi passée de 1 800 à 3 400 élèves, soit deux tiers des inscrites. Le bâtiment a par ailleurs été entièrement équipé de pupitres et de tableaux noirs, et permet d’installer les salles de sciences de l’école dans des pièces plus spacieuses et lumineuses.

Genèse du projet :

La ville de Djalalabad, centre urbain de la province de Nangarhar, à environ 140km à l’est de Kaboul, compte 46 écoles, mais seulement 9 réservées aux filles. AFRANE souhaite soutenir l’accès à l’éducation des filles en fournissant aux établissements les infrastructures nécessaires pour enseigner dans des conditions satisfaisantes. Notre association est convaincue que ces infrastructures favorisent l’accès des filles à l’éducation supérieure, où elles sont trop peu représentées dans cette province, ne constituant que 6% des candidats à l’entrée à l’université, contre 29% au niveau national.

5 075 jeunes filles sont inscrites au lycée Nazou Ana dirigé par Mme Nassima Yakub, soit une fille sur huit scolarisées dans la ville. Cependant, le lycée ne comptait que 18 salles de classe au total et ne pouvait accueillir que 1 800 élèves par jour, obligeant deux tiers d’entre elles à étudier en extérieur ou sous des tentes. De plus, le lycée connaît depuis 2005 une forte croissance de la demande de scolarisation.

Soutenant déjà l’établissement, AFRANE a entrepris en 2013 de répondre à la demande exprimée la directrice, d’un bâtiment supplémentaire.

Principaux acteurs et partenaires du projet :

- AFD, Mères pour la paix, Fondation Allergan, Conseil régional d’Ile de France, donateurs privés
- Ministère de l’Education afghan (propriétaire de l’école)
- AFRANE (porteur du projet)
- Communauté locale (partenaire de mise en œuvre)
- HARCC (entreprise de construction).  

, ,