Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 27 janvier 2021 - 12:00 - Mise à jour le 27 janvier 2021 - 18:39
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

3 questions à Nicholas Vantreese, responsable RSE à La Banque Postale

L'agence Vigeo Eiris vient de relever de deux points la note attribuée à La Banque Postale pour sa performance RSE. Nicholas Vantreese, responsable RSE à La Banque Postale, nous explique les engagements auxquels cela correspond.

Nicholas Vantreese, responsable RSE à La Banque Postale. Crédit photo : La Banque Postale
Nicholas Vantreese, responsable RSE à La Banque Postale. Crédit photo : La Banque Postale

 

  • L’agence Vigeo Eiris vient de relever de deux points la note attribuée à La Banque Postale pour sa performance RSE. À quoi cela correspond-il exactement ? 

 

Pour nous, il s’agit de la confirmation d’une performance des actions RSE menées sur le long terme. Cette notation n’est ni la première, ni la dernière, cela fait maintenant plus de dix ans que nous sommes évalués par plusieurs agences de notation extra-financière et nous constatons une convergence dans leur analyse. Dans ce cas précis, il s’agit de l’agence Vigeo Eris qui nous a classée première banque mondiale en matière de performance extra-financière et au dixième rang mondial tous secteurs confondus sur plus de 4 000 entreprises évaluées.

C’est véritablement la concrétisation d’engagements que nous avons pris sur les dimensions de la RSE, les critères ESG, en termes d’actions environnementales, sociales et de gouvernance. Les agences de notation ont des grilles d'analyse composées de centaines d’indicateurs qui sont répartis sur l'ensemble des piliers environnementaux, sociaux et économiques, spécifiques pour le secteur bancaire. Nous sommes interrogés sur des sujets comme les droits de l’Homme, la finance verte, l’égalité femmes-hommes, la maîtrise du risque climatique, ou encore l’éthique des affaires, etc. Nous devons apporter la preuve de notre engagement sur ces critères pour avoir la meilleure note. 

Certains de nos engagements ont participé à cette performance. Tout d’abord sur le volet social avec notre mission principale d’intérêt général sur l’accessibilité bancaire en faveur des populations fragilisées, partout dans les territoires. Sur le volet environnemental, nous sommes fermement engagés à promouvoir la finance verte. En septembre dernier nous nous sommes engagés à un objectif de zéro émission nette à horizon 2040 sur l’ensemble de nos activités bancaires. Cela nous a fait gagner des points. Nous avions déjà atteint la neutralité carbone pour toutes nos activités directes, comme les émissions carbones de nos bâtiments, nos parcs informatiques, nos déplacements professionnels et domicile-travail.

L’intérêt pour la Banque Postale est d’apporter une réassurance à nos investisseurs par exemple sur le marché des obligations vertes. Ces fameux « green bonds » permettent de refinancer des projets ou des actifs verts, éligibles à la taxonomie verte de l’Union Européenne. En plus de la qualité environnementale des projets refinancés, l’investisseur va également regarder la performance RSE de La Banque Postale. Cette notation s’adresse donc principalement aux investisseurs, mais également à toutes nos parties prenantes, institutionnels, collaborateurs et clients. 

 

  • Comment les labels ISR sont-ils le garant de l’engagement responsable des entreprises ? 

 

La Banque Postale Asset Management, notre filiale de gestion d’actifs, s’est engagée en 2018 à devenir le premier gérant généraliste à proposer une gamme de fonds ouverts 100% labellisés « Label ISR » à horizon 2020, et elle a tenu ses engagements en fin d’année. C’est un exemple des actions qui nous ont rapportés des points dans la notation de l’agence Vigeo Eiris.

Mettre en place une gestion 100% ISR, cela revient à proposer des fonds d’investissement labellisés ISR, avec la garantie d’un cahier des charges très exigeant. Pour rassurer l’investisseur sur le fait qu’il investit bien dans des valeurs vertueuses, nous le faisons en suivant ce cahier des charges qui garantit une sélectivité importante des entreprises sélectionnées pour entrer dans les portefeuilles. La Banque Postale Asset Management s’appuie sur cette grille de lecture et en complément, a développé une méthodologie propriétaire qui repose sur les notations extra-financières des agences pour regarder les entreprises les plus performantes d’un point de vue RSE afin de constituer les portefeuilles financiers. Les agences notent les entreprises, les investisseurs scrutent les notations, et les clients investissent dans des fonds ISR eux-mêmes construits sur la base de ses notations.

 

  • Quels sont les principaux engagements en matière de RSE de la Banque Postale ?

 

Notre principal engagement RSE est celui du « zéro émission nette à horizon 2040 » sur l’ensemble de nos activités bancaires. Autre engagement en faveur de l’environnement, celui de proposer aux entreprises et collectivités locales des prêts financiers « verts » afin de financer des projets compatibles avec le règlement sur la taxonomie verte européenne.

Enfin, nous refusons systématiquement le financement de projets d’énergies fossiles. Nous ne finançons que des projets énergétiques EnR (énergies renouvelables). La Banque Postale a pris l’engagement de doubler d’ici 2023 ses encours dans le financement de projets de transition énergétique en les portant à 3 milliards d’euros. Nous nous inscrivons totalement dans les enjeux ambitieux en matière de transition énergétique pris par la France pour les années à venir. 

 

 

Christina Diego 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer