Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 23 juin 2015 - 15:23 - Mise à jour le 3 juillet 2015 - 08:38
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[MERCREDI EN IMAGES] Avec Cetamada, mêler vacances et préservation des baleines!

Et si vos prochains jours de repos se passaient sous le soleil malgache à contempler les baleines et les dauphins ? Un programme idyllique auquel chacun peut participer en choisissant un opérateur de voyage adhérent au code de bonne conduite mis en place par l'association à but non lucratif Cetamada. Une façon de profiter quelques jours de la beauté de ces espèces marines menacées mais aussi de participer directement à leur protection.

[MERCREDI EN IMAGES] Avec Cetamada, mêler vacances et préservation des baleines!

Connaissez-vous le "whale watching" ? Il s'agit de l'observation des baleines par les touristes. Une pratique qui se développe et qui nécessite aujourd'hui un vrai encadrement pour protéger ces espèces menacées. Née d'un groupe de passionnés, l'association Cetamada entend agir dans ce sens en conduisant différentes actions dont une mission éducative. L'idée est de sensibiliser les plus jeunes mais également tous les touristes curieux à la biodiversité locale et à la nécessité de protéger les différents mammifères marins de Madagascar à travers des activités ludiques, des conférences...

L'ambition partagée par la structure associative est aussi de favoriser le développement économique et artisanal notamment autour de cet incroyable écosystème. Ainsi, un centre communautaire de la ville de Sainte-Marie, décoré d'une grande fresque représentant les baleines, est mis à la disposition des artisans qui réalisent diverses oeuvres (sculpture, couture, peinture, tressage...). À noter que les partenaires éco-touristiques réservent un espace pour la vente de leur réalisations. Un partenariat gagnant-gagnant pour l'économie et l'environnement.

L'éco-tourisme dans la région n'est pas seulement une chance de protéger l'environnement malgache des baleines mais aussi de protéger les mammifères marins de la chasse. Un fléau qui touche particulièrement les baleines lors de leur migration. On estime à près de 200 000 le nombre de tués au siècle dernier dans l’Océan Austral par la chasse industrielle. En favorisant le tourisme responsable et la découverte de ses espèces, l'association entend créer un rempart contre ce danger afin que les cétacés puissent continuer à évoluer dans les eaux de la planète.

Pour les plus motivés, il existe aussi un programme d'éco-volontariat de 6 semaines minimum durant l'été pour faire la promotion touristique ou pour collecter des informations scientifiques. Il est possible également de les aider en faisant des dons de façon classique ou à travers les opérations de crowdfunding organisée comme par exemple le projet CétaVenir qui vise à promouvoir l'artisanat et la sensibilisation au patrimoine marin.

                                               

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer