Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 3 septembre 2015 - 15:43 - Mise à jour le 25 septembre 2015 - 10:35
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Yao ! Ça bouge pour les jeunes entrepreneurs bretons

Cela fait à peine plus de deux ans que Yao (en route, en breton), un fonds de dotation original dédié à la jeunesse de Bretagne, a été lancé et s’efforce de mettre en relation de jeunes entrepreneurs avec des professionnels confirmés. Le système de parrainage mis en place par Yao permet aux jeunes d’être accompagnés et orientés dans leur projet de création ou développement d’une entreprise. L’aide d’un professionnels leur apporte une expertise et un regard empreint d’expérience qui leur est fortement bénéfique. En juillet, le fonds de dotation a signé 14 nouvelles conventions avec des structures liées à l’entrepreneuriat pour renforcer l’accompagnement des jeunes entrepreneurs et nourrir la motivation des jeunes Bretons.

Yao ! Ça bouge pour les jeunes entrepreneurs bretons

Le fonds de dotation pour la jeunesse de Bretagne créé par Mario Piromalli en 2013 semble en phase de devenir un élément central du paysage solidaire breton et une arme de choix pour le développement de l’entrepreneuriat chez les jeunes.

Des conventions ont récemment été signées avec des structures telles que l’Adie, l’Epa, la Mission locale de Rennes, Pépite Bretagne, Entreprendre Ensemble, Bretagne Active, Medefi du pays de Redon ou encore Initiatives Rennes. Ces conventions vont permettre d’étendre et de renforcer la mise en relation de jeunes désireux d’entreprendre avec des professionnels ou des structures compétentes pour les accompagner. Mais Yao ne compte pas s’arrêter à la mise en relation/collaboration des jeunes avec des entrepreneurs qui fonctionne très bien. 6 conventions ayant pour but de donner accès à une formation ont été signées avec l’IGR/IAE, l’École des avocats du Grand Ouest, l’ESC Rennes Business School, Sciences Po Rennes, l’ordre des avocats du barreau de Rennes et l’EHESP mais également, l’officialisation ne sera pas simultanée, avec Pôle emploi.

Former, accompagner, conseiller, soutenir les jeunes qui souhaitent entreprendre et se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise ou faire décoller celle qu’ils ont déjà créée, voilà la mission de Yao! Il veut voir en la jeunesse l’avenir de la Bretagne et éviter de tuer le poussin dans l’œuf par manque de soutien et d’orientation. Yao, en route donc, avec une jeunesse dynamique et volontaire.

 

Source

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer