Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Un jour au Foyer Henri Pestalozzi

Un jour au Foyer Henri Pestalozzi
Dans le cadre de la semaine de l'école, nous vous présentons l'un des partenariats de l'association Objectif Réussite : le foyer Henri Pestalozzi. Chaque semaine, les membres de l'association se rendent dans cette MECS pour aider les enfants à faire leurs devoirs, mais aussi pour discuter ou jouer avec eux. Cet article retrace une séance type au foyer.


Quand Youssef arrive au foyer Henri Pestalozzi à Saint-André-Lez-Lille, ce mardi après midi, c'est tout une bande de garçons de 6 à 12 ans qui se succèdent pour lui taper dans la main. “Youssef, vient on va faire un foot !”, “Youssef, tu connais le jeu d'ordi Diablo ??”. Mais ce bénévole de l'association Objectif Réussite, après les salutations d'usage, les rappelle à l'ordre et leur demande de se calmer: d'abord, les devoirs, ensuite, les jeux.

Fany, quant à elle, a déjà rejoint son “binôme”: un enfant de cette MECS (Maison d'Enfants à Caractère Social) avec qui elle travaille plus particulièrement, bien qu'elle aide aussi les autres qui ont en besoin.

Marion sort de la chambre d'un des enfants où ils s'étaient mis pour travailler au calme. Il faut dire que dans la salle de travail, c'est parfois un peu agité: chaque enfant a des horaires différents, et entre ceux qui doivent rendre des comptes pour leur comportement scolaire à Philippe, éducateur principal, et ceux qui arrivent tout excités de leurs bonnes notes, la concentration est parfois difficile. Marion demande quelques conseils à Philippe sur la façon de travailler avec son élève; celui-ci en profite pour sortir la fiche de suivi qu'il met à jour pour chaque enfant, rapportant les difficultés et la progression d'un point de vue scolaire ou comportemental.

“Là, tu vois, ses notes se sont améliorées en histoire... je pense que ça lui fait du bien de travailler avec vous ses leçons, car vous pouvez lui poser des questions pour voir où il en est. Tout seul, il a beaucoup plus de mal à apprendre par cœur ! Il est également plus attentif en classe m'ont dit ses professeurs. Alors évidemment, il a encore des problèmes de concentration et ça ne se passe pas toujours bien en classe, mais on progresse ! ”

Chaque enfant doit finir ses devoirs pour le lendemain (voire s'avancer pour les jours suivants) pour que Philippe les laisse sortir. Beaucoup ont au moins une activité sportive par semaine, et les éducateurs du foyer Henri Pestalozzi les emmènent régulièrement au théâtre ou en sorties ludiques.

Parfois, la soirée est entièrement consacrée aux devoirs des uns et des autres; mais, parfois aussi, les bénévoles d'Objectif Réussite ont du temps pour lire un livre ou faire un pendu avec les plus petits, jouer au foot dans le jardin ou discuter avec les plus grands. Des relations se créent, certaines plus fortes que d'autres. Mais quand, au détour d'un couloir, un enfant vous serre contre lui ou est fier de vous dire que maintenant, il travaille en cours et améliore ses notes, vous êtes simplement heureux de participer à son éducation, qu'elle soit scolaire ou personnelle.

, , , ,