Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 28 septembre 2015 - 16:36 - Mise à jour le 24 avril 2017 - 12:50
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[ENVIRONNEMENT] [DIS FLAVIE] C'EST QUOI UN PRODUIT ÉTHIQUE ?

Dans le cadre de la semaine de l'environnement sur carenews.com, voici un [DIS FLAVIE] publié il y a quelques mois et revisité pour l'occasion, en évoquant l'évolution de ce domaine croisé entre éthique de consommation et marketing. Le sujet des produits éthiques semble différer de celui du mécénat pur, mais se rapproche de plus en plus de la philanthropie et de l'économie sociale. De l'environnement au mécénat, ces produits touchent des domaines d'intervention et de soutien divers, en mêlant choix des consommateurs au marketing dit durable.

[ENVIRONNEMENT] [DIS FLAVIE] C'EST QUOI UN PRODUIT ÉTHIQUE ?

 

On entend de plus en plus parler de « produits éthiques ». Souvent confondus avec les produits-partage, les produits éthiques ont un cadre flou (car sans définition inscrite ou réglementation universelle) mais ont tous un objectif, celui d'un comportement économique et environnemental plus juste. Inscrits dans l'ADN du développement durable, ils répondent à un certain nombre de critères sociaux, environnementaux et éthiques, justement . Cette multiplication des produits éthiques entre dans le cadre d'un désir réel de « mieux consommer » des particuliers et de « mieux agir » des entreprises. 

On pense spontanément à des objets d'artisanat ou à certains produits vendus sous avec des logos de commerce équitable, mais ils recouvrent en réalité des catégories bien plus variées et des domaines moins visibles au quotidien. Quand il s'agit de produits industriels ou manufacturés, certaines normes sont appliquées. Il peut s'agir de cosmétiques non testées sur les animaux, de vêtements fabriqués dans des usines respectant des droits de l'homme, des enfants et sociaux, de produits dont la fabrication est respectueuse de l'environnement etc. 

Outre les marques éthiques et les produits éthiques des producteurs, on constate aujourd'hui un réseau de distribution qui se densifie. En plus de la distribution classique, on trouve désormais des boutiques solidaires, des produits vendus par des organismes non lucratifs (comme les cadeaux disponibles sur les sites d'associations ou ong, retrouvez certains exemples dans notre article de Saint-Valentin solidaire). 

Concernant les initiatives récentes, on constate l'apparition de services éthiques qui se confondent parfois avec le mécénat, mêlant engagement de l'entreprise et générosité des clients. La Banque Postale propose, par exemple, les intérêts solidaires. Il s'agit en fait du don des clients de la banque de leurs intérêts : « La Banque Postale donne l’opportunité à ses clients de soutenir, via leur épargne, un organisme d’intérêt général ou une association reconnue d’utilité publique. Ce service permet de reverser, chaque année, tout ou partie des intérêts acquis sur un livret défiscalisé - Livret A, Livret de Développement Durable ou Livret d’Epargne Populaire - à une association partenaire. » Ces dons sont un mécénat qui permet la réduction fiscale. Sur un système similaire, on peut également citer les cartes caritatives, comme celles de Société Générale, qui permettent de verser 5 centimes d'euros à une fondation ou association à chaque payement. 

Ces formules nouvelles, oscillant entre mécénat, RSE et générosité embarquée, tendent à se multiplier, exploitant le cœur de la définition de l'éthique, qui, selon le Larousse est « l'ensemble des principes moraux qui sont à la base de la conduite de quelqu'un. »

Une certaine confusion règne autour de ces produits dits éthiques, et l’utilisation un peu galvaudée du terme, tant par les médias que par le marketing en fait un sujet sensible, que beaucoup cherchent à préciser et à défendre. Pour autant, il est difficile de blâmer sans détails ces initiatives.

La multiplication des projets permet en tout cas aux entreprises comme aux particuliers d'avoir le choix en terme de consommation, et de pouvoir donc, décider plus aisément de leur conduite.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer