Aller au contenu principal
Par Oeuvre de Secours aux Enfants - Publié le 9 octobre 2015 - 04:59 - Mise à jour le 9 octobre 2015 - 06:22
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

8 octobre : François Hollande découvre l'exposition de l'OSE au Camp des Milles

Le président de la République a visité le 8 octobre le Site-mémorial du Camp des Milles. Jean-François Guthmann, Président de l’OSE et Patricia Sitruk Directrice générale, l'ont accueilli devant l'exposition " Sauver les enfants" de l'OSE aux côtés de Serge Klarsfeld.

8 octobre : François Hollande découvre l'exposition de l'OSE au Camp des Milles

Le président de la République a visité le 8 octobre le Site-mémorial du Camp des Milles. Jean-François Guthmann, Président de l’OSE et Patricia Sitruk Directrice générale, l'ont accueilli devant l'exposition " Sauver les enfants, 1938-1945" de l'OSE aux côtés de Serge Klarsfeld.

Jean-François Guthmann a présenté à François Hollande le passé héroïque de l'association et son engagement de solidarité aujourd'hui sur toutes les questions sociales.

Le président de la République était en compagnie d'Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO. A cette occasion, ils ont installé la chaire universitaire Unesco "La mémoire au service de l'humanisme", qui sera dirigée par Alain Chouraqui, chercheur au CNRS et président de la Fondation du Camp des Milles.

 

Le Camp des Milles est le dernier camp d'internement et de déportation français, qui, après un travail de restauration important, a ouvert ses portes au public en septembre 2012. Il s’agit du seul grand camp français d’internement et de déportation encore intact et accessible au public. Le site-mémorial est résolument tourné vers la jeunesse, avec l’éducation au cœur de son projet.

L’exposition « Sauver les enfants, 1938-1945 » réalisée par l’OSE et présentée au public depuis le 21 juillet 2014, introduit de manière permanente le parcours muséographique du site-mémorial.

Elle retrace le parcours de dix enfants juifs sauvés par l’OSE pendant la Seconde Guerre mondiale, depuis leur vie d’avant jusqu’à la cassure de la guerre, la séparation d’avec leurs parents, leur périple de refuge en lieux de cache et enfin, à la Libération, leur retour progressif à une vie normale, à jamais transformée.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer