Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 22 octobre 2015 - 18:36 - Mise à jour le 21 juillet 2017 - 07:57
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[COSMÉTIQUES] Clarins s'engage pour l'environnement et l'écoresponsabilité

« Aujourd'hui, les marques ont beaucoup plus d'impact sur la société que les hommes politiques qui n'arrivent pas à imposer les mesures nécessaires », estime Cyrill Gutsch, designer berlinois et fondateur de Parley For The Oceans, programme de collecte des déchets plastiques sur les littoraux afin de les recycler pour en faire du textile plastique. C’est avec ce programme que s’est associé Adidas pour sortir prochainement la première basket entièrement faite en plastique recyclé. En 2014, Pharell Williams et la marque G-Star ont également travaillé avec le programme pour commercialiser une ligne de jeans à base du même matériau. Mais les grandes marques vestimentaires ne sont pas les seules à prendre conscience de l’impact de leurs activités sur l’environnement. Les géants cosmétiques comme L’Oréal, Biotherm ou encore Clarins, mènent eux aussi leurs batailles.

[COSMÉTIQUES] Clarins s'engage pour l'environnement et l'écoresponsabilité

L’Oréal développe depuis quelque temps des méthodes de calcul de son « empreinte eau » afin de mettre en place des solutions pour réduire sa consommation. Biotherm a décidé de remplacer les billes non dégradables de ses gommages par des fragments de pierre ponce pour que ces produits soient davantage biodégradables. De nombreuses marques cosmétiques développent des gammes éco-responsables avec pour but de décrocher le label « Cosmebio ».

Clarins est quant à lui un groupe membre du collectif Pur Projet qui accompagne les entreprises dans leurs démarches écoresponsables. Il est investi de longue date dans des projets à dimension écologique et fait participer ses clients à cette démarche. En effet, pour inciter au recyclage des emballages qui sont une source importante de pollution, les boutiques Clarins proposent aux clients de laisser leur packaging sur place en échange de points. Le cumul de ces points leur donnera finalement droit à un massage gratuit. En plus de cela, la marque finance un jardin botanique au Pérou : entretenu par les habitants, ceux-ci utilisent ensuite les plantes pour se soigner. Enfin, les processus de fabrication des produits sont sous surveillance pour que l’utilisation d’eau y soit réduite au maximum.

La cosmétique bio ne représente que 3% du marché en France mais quasiment toutes les grandes marques ont une gamme responsable, « verte ». L’intérêt de la démarche de Clarins est qu’elle est globale puisque la marque mène des actions dans le domaine de la fabrication et de la distribution en même temps qu’elle soutient des projets de proximité avec les populations.

 

Source

 

Crédit Photo

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer