Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 30 octobre 2015 - 23:16 - Mise à jour le 5 novembre 2015 - 16:06
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[MERCREDI EN IMAGES] Opération choc de Lush pour des cosmétiques éthiques !

Si l'Union Européenne a confirmé l'année dernière l'interdiction totale de l'expérimentation animale pour les cosmétiques vendus sur son territoire, certains pays comme l'Angleterre, le Canada ou les États-Unis continuent d'utiliser ces cruelles pratiques. La marque de cosmétiques éthiques Lush ne l'entend pas de cette oreille et organise des opérations chocs pour informer et sensibiliser le public sur cette problématique.

[MERCREDI EN IMAGES] Opération choc de Lush pour des cosmétiques éthiques !

Après la vidéo de l'abattoir d'Alès qui a suscité l'émoi dans la population, la condition des animaux dans la société est de plus en plus dénoncée. Si l'Union Européenne a su avancer sur ce sujet en ce qui concerne les cosmétiques, ce n'est pas le cas dans tous les pays. La Chine par exemple autorisent les tests animaux mais les rend aussi... obligatoires ! Une aberration que la marque Lush, spécialiste des cosmétiques cruelty-free, dénonce avec des opérations de communication chocs. En 2012 notamment, la marque a fait parler d'elle avec la mise en scène des expérimentations vécues par les animaux sur l'artiste volontaire Jacqueline Traide dans la vitrine de sa boutique londonienne de Regent Street.

Cheveux tondus, tests de produits chimiques dans les yeux durant plusieurs heures d'affilées... Un macabre spectacle qui a rempli ses objectifs en permettant une prise de conscience aux nombreux passants. Une campagne qui se veut volontairement choquante afin de mettre en lumière les conditions abominables vécues par les animaux au nom de la beauté. Une affiche était également présente dans la vitrine afin d'inciter les spectateurs à signer une pétition pour que ces actes ne soient plus tolérés dans le futur.

 

Source

Crédit Photo

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer