Soli-Self le restaurant solidaire de Lisieux a fêté ses un an

Jean-Michel Turba, assistant familial de profession, a décidé d’ouvrir il y a un peu plus d’un an un restaurant solidaire à Lisieux. Le principe ; proposer aux personnes aux faibles revenus, étudiants ou retraités de pouvoir manger au restaurant avec un menu entrée-plat-dessert à 4 euros et partager ces « repas solidaires » dans une ambiance conviviale.


Les « banques alimentaires », ou repas offerts aux plus démunis comme le font les Restos du cœur existaient déjà, mais ce que voulait créer Jean-Michel Turba, c’était un espace convivial où l’on pouvait manger à faible prix tout en partageant un bon moment avec des amis ou de nouvelles personnes. Il a créé il ya un an l’association « Lueur d’Espoir », renommée ensuite Soli-Self pour construire ce « self solidaire » grâce à une équipe de bénévoles et à des dons de supermarchés qui offrent des produits proches de la date de péremption.

Le self propose un endroit pour déjeuner au restaurant à moindres frais à des personnes ayant un revenu inférieur à 1200 euros, à des étudiants, retraités ou demandeurs d’emploi. Le menu est à 4 euros et propose trois entrées au choix, un plat et un dessert chaque midi du mardi au samedi. Chaque personne peut venir jusqu’à trois fois par semaine, en payant pour l’année une cotisation de 5 euros.  

Malgré des débuts difficiles dus au manque de clients, Jean-Michel Turba et son équipe de 10 bénévoles ont persévéré et reçoivent chaque jour près de 24 personnes à déjeuner. D’un point de vue financier, Jean-Michel Turba a seulement pour objectif de rentrer dans ses frais. Il a pu embaucher le cuisinier Thierry Renard en CUI (Contrat unique d’insertion).

Source : lepaysdauge.fr

, , , , ,