Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 29 février 2016 - 13:45 - Mise à jour le 14 mars 2016 - 09:48
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Oui, le PMU et le Centre Pompidou ont un point commun !

…et ça s’appelle Carte Blanche. Depuis près de sept ans, le PMU s’engage pour la photographie contemporaine par le biais de ce programme. Cette année, la photographe Anna Maagrida est récompensée pour son travail, qui sera exposé au Centre Pompidou à Paris.

Oui, le PMU et le Centre Pompidou ont un point commun !

Carte Blanche

Donner carte blanche à des artistes. Voilà le parti pris du PMU pour soutenir la création contemporaine. Depuis sa participation à la création du BAL en 2009, l’entreprise de paris sur les courses de chevaux a fait le choix de continuer sur la voie de la photographie en lançant Carte Blanche en 2010. Chaque année, un soutien est apporté à un photographe professionnel émergent, dont le travail doit être à la fois innovant et tourné vers « l’entreprise et le monde dans lequel elle se développe ». Le lauréat aura quatre mois pour effectuer son travail et donner une image nouvelle du PMU. Le Prix est d’importance : 20 000 euros de dotation ainsi qu’une exposition et l’édition d’un ouvrage dédié aux Editions Filigranes.  Son jury comptait notamment en 2016 Paula Aisemberg, directrice de la Maison Rouge, Clément Chéroux, conservateur au Musée national d’art morderne et Valérie Jouve, photographe.

Le Centre Pompidou

Depuis 2015, le PMU a conclu un partenariat avec le Centre Pompidou afin de présenter le travail de ses lauréats à un plus large public. L’objectif de ce mécénat ? Changer le regard sur l’univers du jeu. Les lauréats sont exposés dans la Galerie de photographies du Centre, un lieu exceptionnel de 200 m² ouvert gratuitement au public. L’an passé, la Galerie avait déjà accueilli le travail du précédent Lauréat, Thierry Fontaine. En 2016, la photographe espagnole Anna Malagrida a été sélectionnée pour cette septième édition de Carte Blanche. Elle exposera ses créations au sein du célèbre musée d’art moderne du 28 septembre au 17 octobre 2016.

La Lauréate : Anna Malagrida

 « Anna Malagrida ouvre une fenêtre sur un espace qui fait se confronter l’urbain et l’humain et nous propose une lecture sensible d’une forme de lien social qui se noue derrière les vitrines » Benoît Cornu, directeur de la communication du PMU, et président du jury.

Anna Malagrida est une photographe et vidéaste espagnole, est diplômée de l’École Supérieure Nationale de la Photographie d’Arles et de l’Université Autònoma de Barcelone. Son travail se concentre sur le dialogue intérieur et extérieur et s’accompagne d’une réflexion sur les espaces. Représentée par la galerie RX, la photographe a déjà pris part à plusieurs expositions en Espagne et en France.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer