Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 3 mars 2016 - 18:04 - Mise à jour le 22 juin 2017 - 13:03
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Campagne de mécénat pour sauver les platanes du Canal du Midi

À cause du champignon du chancre coloré qui affecte de nombreux platanes situés au bord du Canal du Midi, une vaste opération d’abattage et de replantation sera mise en place. La campagne de mécénat lancée en 2013 a déjà permis de récolter plus de 1,8 million d’euros.

Campagne de mécénat pour sauver les platanes du Canal du Midi

Un projet de 200 millions d’euros qui s’étalera au moins sur 30 ans

Arracher des arbres malades et en replanter demande du temps et de l’argent. Ce projet de grande envergure, dont la durée est estimée à entre 30 et 40 ans, devrait coûter environ 200 millions d’euros. D’où la nécessité de mobiliser les organismes publics et privés. 30 millions d’euros ont déjà été injectés depuis 2006, dont 90% par les Voies navigables de France (VNF). Parmi les autres acteurs publics ayant apporté une aide financière, figurent le conseil départemental de l’Aude, le conseil régional de Languedoc-Roussillon et le conseil régional de Midi-Pyrénées. Le club des mécènes, dirigé par le président du Stade Toulousain René Bouscatel, a permis quant à lui de collecter 1,4 million d’euros.

Un quart des dons provient de particuliers

Sur les 1,8 million d’euros récoltés jusqu’à présent, 435 000 ont été versés par des particuliers, soit environ 1 euro sur 4. Des entreprises ont également participé, comme HSBC France, CRédit Agricole, Decathlon, Engie, Spie - les mécènes sont également des PME et de ETI.

« Grâce à cette mobilisation, plus de 1 900 arbres seront replantés d’ici la fin de cet hiver » se réjouit le directeur de VNF, Marc Papinutti. Avant la fin de l’hiver 2016/2017, près de 5 800 arbres devraient être replantés. Le Canal du Midi compte actuellement 43 000 platanes, dont un tiers est atteint du chancre coloré.

Source 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer