Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 31 août 2016 - 08:23 - Mise à jour le 2 septembre 2016 - 09:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Patrick d'Humières : l’État doit rester en dehors de la RSE

Alors que l’État a engagé une réflexion sur la RSE, qui a donné lieu à la loi d’orientation et de programmation relative à la politique de développement et de solidarité internationale, Patrick d'Humières s'insurge contre l'immixtion du gouvernement dans un domaine relevant des initiatives privées des entreprises. Explications.

Patrick d'Humières : l’État doit rester en dehors de la RSE

La RSE, responsabilité du secteur économique

Pour Patrick d'Humières, directeur du programme exécutif entreprise durable Centrale Supelec et président de RSE Management, la RSE relève par définition de l'initiative volontaire du secteur économique, et non de celle de la sphère publique. Une politique RSE a en effet pour but la prise en charge des intérêts collectifs, et ce, au-delà des obligations légales auxquelles sont soumises les entreprises. C'est pourquoi l'intervention de l’État dans la RSE est jugée inappropriée par le spécialiste. Il souligne, par ailleurs, l'engagement déjà exemplaire et transparent des entreprises françaises en faveur de l'environnement et du développement durable, qui ne nécessite à priori pas de régulation de la part du gouvernement.

Un modèle d'économie trop interventionniste 

Si l’État se met à empiéter sur la RSE, il risque de restreindre les initiatives sociétales des entreprises, plutôt que de les rendre plus opérationnelles. Mr d'Humières dénonce ainsi un « interventionnisme archaïque qui, sous couvert de RSE, cherche à étendre le champ de la responsabilité juridique de l'entreprise ». Il pointe également du doigt le modèle d'économie de marché sociale et responsable prôné par la Commission européenne, qui pousse le gouvernement à « se mêler des rapports entre les entreprises et la société civile ». Le spécialiste conclut en rappelant qu'il est du rôle de « l’État de rappeler clairement sa stratégie et de piloter sa sphère économique (et du) privé de prendre ses responsabilités dans la co-construction avec la société civile (...) une fois la loi respectée ».

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer