Des Collectivités territoriales à l’heure du mécénat : cas marquants

Des Collectivités territoriales à l’heure du mécénat : cas marquants
Le rapport publié par EY et Régions de France sur le mécénat territorial fait état de perspectives encourageantes. Tour d’horizon des cas marquants


À Saint-Omer, un mécénat “catalyseur” pour l’attractivité du territoire

C’est la richesse du patrimoine historique de l’Audomarois, souvent à la charge de petites communes, qui a amené la Communauté d’Agglomération de Saint-Omer à créer une mission mécénat (p.22). Par ailleurs, l’esprit de “citoyenneté économique” des entrepreneurs de la région et leurs difficultés à attirer et retenir des talents faisait du mécénat un outil pertinent de valorisation du territoire. Après une étude de marché auprès des entreprises et porteurs de projets, la démarche s’est structurée sous la forme d’un club entreprises (30 membres), avec un ticket d’entrée à 1 000 euros (390 000 euros de collecte au total).  Plus étonnant, la collectivité va également développer sa collecte au Maryland (USA), auprès des descendants d’étudiants anglais du 18e siècle de la région.

Paris Création, un positionnement de niche pour un axe stratégique fort

Né fin 2011, le fonds de dotationParis Création (p.25) se veut un complément aux dispositifs d’accompagnement de la ville dans le domaine des métiers d’art et de la mode. Ces secteurs, à la fois emblématiques de la ville de Paris et au cœur de son projet de développement économique, bénéficient ainsi d’outils ad hoc tels Les Ateliers de Paris. Paris Création soutient ainsi les porteurs de projets via du conseil technique et un apport financier. Depuis sa naissance, Paris Création a collecté environ 700 000 euros auprès de 17 partenaires différents, avec un montant de don 3 fois supérieur à la moyenne.

A Reims, un mécénat désormais ancré

La mission Mécénat de Reims avait déjà eu les honneurs du rapport EY sur les collectivités territoriales de 2014 (p.22). 2 ans plus tard, force est de constater que l’opération est un succès à tous points de vue: 3,3 millions d’euros de collecte totale (contre 1,5 million d’euros il y a 2 ans), 90 projets accompagnés dont l’emblématique Fontaine Subé et une démarche mécénat devenu un “outil d’ingénierie financière à part entière” (p.18). Prochain défi : la valorisation du patrimoine Unesco de la ville des sacres.  

Ces quelques cas emblématiques cités par le rapport, au-delà de leur caractère encourageant, permettent également de dégager plusieurs bonnes pratiques qui se répandront à n’en pas douter.

Lire le rapport Les collectivités à l'heure du mécénat 

, , , ,
L'Auteur vous propose aussi