Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 10 janvier 2017 - 15:51 - Mise à jour le 18 janvier 2017 - 12:02
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Heoh lance une borne sans contact, pour changer la collecte de dons

Heoh, start-up française dont la vocation est de rendre le don plus accessible grâce aux nouvelles technologies, a récemment mis au point une borne de don sans contact. Un moyen novateur de récolter des fonds pour les associations.

Heoh lance une borne sans contact, pour changer la collecte de dons

Une borne sans contact pour développer la tendance du microdon

 

« Faire des petits dons n'importe où, n'importe quand et facilement. » Afin de développer cette pratique, Heoh, start-up spécialisée dans le microdon cofondée par Ghislain d'Alançon et Antoine Vaccaro, a conçu une borne sans contact permettant de récolter des fonds pour soutenir des associations, fondations, restaurations de monuments ou encore programmes de recherche. Son fonctionnement est simple : les personnes désireuses de faire un don n'ont qu'à approcher leur carte de crédit ou leur smartphone (équipés de la technologie NFC) de l'écran de la borne pour donner instantanément quelques euros, exactement comme si elles effectuaient un paiement sans contact en magasin.

 

Des musées aux monuments et aux centres hospitaliers

 

Une trentaine de bornes de collecte sans contact a déjà été déployée en France par Heoh. Une vingtaine d'entre elles est présente dans des musées et monuments, depuis quelques mois. On trouve ainsi des bornes de don sans contact au sein de l'hôtel de Sully, du musée des Arts décoratifs, de l'Institut Van Gogh, ou encore dans la salle de bal du château de Fontainebleau, où elles permettent parfois de lever plusieurs centaines d'euros par jour. D'autres bornes ont élu domicile dans le milieu hospitalier, à Poitiers et à Brest par exemple. Face à la baisse de rendement des moyens de collecte traditionnels, les nouvelles méthodes de Heoh représentent des solutions innovantes, efficaces et sécurisées.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer