Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[EMPLOI] Le rôle des associations dans la recherche d’emploi chez les seniors

[EMPLOI] Le rôle des associations dans la recherche d’emploi chez les seniors
Victimes de la discrimination au travail, les seniors qui remuent ciel et terre pour décrocher un emploi trouvent parfois leur salut dans une association. Certaines les accompagnent dans leur réinsertion et d’autres les encouragent à créer leur propre entreprise.





Les seniors, une population particulièrement touchée par le chômage selon une tribune du FIDES

Le chômage chez les plus de 50 ans a augmenté de 10 % en un an. C’est beaucoup, c’est plus que chez les jeunes de moins de 25 ans (+ 3,8 %) et que la moyenne nationale (+ 6,5 %). Par ailleurs, près de quatre chômeurs de longue durée sur dix sont des seniors. Face à un tel constat, on peut se demander pourquoi le chômage chez les seniors est plus important que chez les autres populations. Un accompagnement de Pôle Emploi loin d’être optimal, la réticence des chefs d’entreprise à embaucher des seniors, une mauvaise communication, des compétences spécifiques mal exploitées : les raisons sont nombreuses. Comme l’a mentionné la Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social, Myriam el Khomri, la réponse se trouve peut-être dans une meilleure utilisation de tous les outils déjà mis en place.

Les associations, des acteurs clés dans la réinsertion des seniors

Outre les mesures du gouvernement, il y a les associations. Plusieurs organisations telles qu’Initiative France, France Active, BGE et ADIE accompagnent les seniors dans leur recherche d’emploi ou dans la création de leur entreprise. La proposition « Territoire zéro chômeurs longue durée » d’ATD Quart Monde a pour but de proposer aux chômeurs de longue durée un CDI rémunéré au Smic. Les salaires proviendraient du transfert des dépenses d’accompagnement du chômage de longue durée et des bénéfices générés par la nouvelle activité.

, , , , , , ,