Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 15 mai 2017 - 16:00 - Mise à jour le 18 mai 2017 - 09:10
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Une plateforme collaborative pour l’avenir du mécénat

À l’occasion des élections présidentielles et législatives de 2017, l’association Admical, fondée en 1979 et reconnue d’utilité publique, a lancé une plateforme collaborative pour débattre de l’avenir du mécénat en France. L’objectif est clair pour le président de l'association, François Debiesse : « coconstruire des propositions » afin de « défendre, promouvoir et donner plus de force » à un modèle qui valorise sous un angle nouveau l’intérêt général.

Une plateforme collaborative pour l’avenir du mécénat

« Huit mois pour convaincre »

La consultation des internautes est ouverte depuis le 28 mars et s’achèvera le 16 juin prochain. L’association espère ainsi consolider et enrichir les projets qu’elle formule autour de cinq grands thèmes : soutenir l’engagement et sécuriser les pratiques des mécènes, encourager le mécénat des TPE / PME, faciliter le financement et l’accompagnement des entrepreneurs sociaux, mieux apprécier et évaluer la notion d’intérêt général, faciliter la mobilisation de nouvelles ressources. La synthèse des propositions mises en ligne s’effectuera ensuite sur une période de trois mois, dans la perspective d’une présentation auprès des pouvoirs publics en octobre.

Démocratie participative et transparence

Dans un contexte politique où les citoyens aspirent à davantage d’implication au sein des processus de décision, Admical leur offre un espace d’expression inédit. Les suggestions de chacun se voient assurées d’être lues car le site est ouvert à tous. Pour les plus soutenues, l’association s’engage à prolonger le dialogue à travers des rencontres et des débats avec leurs auteurs. L'Admical souhaite porter un véritable « plaidoyer participatif ». Dispositif ambitieux, la plateforme Avenir Mécénat compte aujourd’hui plusieurs contributions et près d’une centaine de votes de soutien aux diverses propositions. Parmi les propositions nouvelles, « encourager le développement des fondations territoriales ». Garantissant un rôle d’interface entre les donateurs locaux, les associations ainsi que les partenaires publics et privés, ces fondations favorisent « la dynamique des territoires » et stimulent les « économies régionales » pour Laurent Fesneau, participant de la délibération.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer