Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 25 octobre 2017 - 07:44 - Mise à jour le 10 novembre 2017 - 10:02
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[CHIFFRES] Mastercard distribue 100 millions de repas à travers le monde

Mastercard s’associe avec le Programme alimentaire mondial (World Food Program) pour distribuer 100 millions de repas dans les pays en voie de développement aux personnes qui doivent parfois dépenser un jour de salaire (voire plus) pour s’offrir un simple repas.

[CHIFFRES] Mastercard distribue 100 millions de repas à travers le monde

 

 

Le repas le plus cher du monde

Mastercard annonce son intention de s’unir au Programme alimentaire mondial (PAM) pour distribuer 100 millions de repas aux plus démunis, en particulier aux populations victimes des conflits armés ou de l’effondrement économique. D’après une étude récente du PAM baptisée ”Counting the Beans: the True Cost of Food around the World”, le prix que doivent payer certaines populations pour une assiette de riz et de haricots équivaut à plus d’une journée de salaire. Au Soudan du Sud, ce plat coûte 268 fois plus cher qu’à New York si l’on tient compte du pouvoir d’achat, soit l’équivalent de 321 dollars. Les autres pays les plus touchés par ce fléau et pour qui un simple repas est un véritable luxe sont le Nigeria, la Syrie, le Malawi et la République démocratique du Congo.

Combattre la famine avec la technologie

Solveig Honore-Hatton, chargée du Business Development chez Mastercard, affirme que ce partenariat avec le PAM contribuera à combattre la famine et à se « rapprocher d’un monde à l’abri de la faim ». Mastercard mise également sur le soutien des repas scolaires afin que les parents qui hésitent entre laisser leurs enfants poursuivre leurs études et les faire travailler pour gagner de l’argent choisissent la première option. David Beasley, directeur exécutif du PAM, se réjouit du soutien de Mastercard. Il a permis de mieux comprendre les mécanismes des inégalités et de « présenter des solutions novatrices capables de contrebalancer certaines des pires répercussions liées aux conflits, aux catastrophes et aux problèmes de filières d’approvisionnement alimentaire qui engendrent l’insécurité alimentaire ».

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer